CRS-7 de SpaceX : la fusée de ravitaillement Falcon 9 explose en plein vol

Par contre, « Just Read the Instructions » va bien cette fois 87
En bref
image dediée
Crédits : SpaceX
Nouvelle Techno
Sébastien Gavois

Hier, SpaceX effectuait sa septième mission de ravitaillement de la Station Spatiale Internationale pour le compte de NASA, mais tout ne s'est pas passé comme prévu. La fusée a explosé en plein vol, anéantissant au passage toute chance de récupérer le premier étage.

SpaceX est une société privée spécialisée dans la conquête spatiale et qui a le vent en poupe en ce moment. Il y a quelques semaines, elle décrochait en effet un précieux sésame lui ouvrant les portes de missions relevant de la sécurité nationale pour le compte de l'US Air Force. Elle planche également sur un projet un peu fou : récupérer le premier étage de son lanceur Falcon 9 afin de le réutiliser. La dernière tentative au mois d'avril avait d'ailleurs échoué de peu.

Falcon 9 et la capsule Dragon explosent en vol près de deux minutes après son décollage

Le lancement hier après-midi de la mission CRS-7 (la septième mission pour le compte de la NASA) était donc attendu avec une certaine impatience. Problème, deux minutes après le décollage la fusée Falcon 9 explose en plein vol, vaporisant au passage les espoirs d'un retour du premier étage sur la barge poétiquement nommée « Just Read the Instructions ».

Dans un succinct communiqué de presse, SpaceX indique que « l'analyse préliminaire suggère que la fusée a subi une surpression dans le réservoir d'oxygène liquide de l'étage supérieur à environ 139 secondes de vol ». Des analyses complémentaires sont évidemment en cours afin d'en savoir plus.

La Russie sur la rampe de lancement pour une mission ravitaillement dès vendredi

C'est un coup dur pour SpaceX, mais avec uniquement de la casse matérielle fort heureusement. Il s'agissait en effet d'un vol non habité et la capsule Dragon ne contenait « que » des produits destinés à ravitailler la Station Spatiale internationale (ISS) avec, par exemple, deux casques HoloLens de Microsoft ainsi qu'un des deux nouveaux systèmes d'arrimage à l'ISS. Ces derniers permettront à terme aux vols commerciaux, via des Boeing CST-100 et SpaceX Crew Dragon, de s'accrocher à la Station Spatiale.

De son côté, la NASA se veut rassurante concernant l'équipage qui se trouve dans l'ISS : « les astronautes sont en sécurité à bord de la Station et ont des réserves suffisantes pour les prochains mois ». Néanmoins, le décollage d'un cargo russe Progress est prévu pour le vendredi 3 juillet afin de pallier cet incident de SpaceX. 

« Nous allons travailler en étroite collaboration avec SpaceX pour comprendre ce qui est arrivé, régler le problème et retourner au vol » ajoute la NASA, qui renouvelle au passage sa confiance à la société d'Elon Musk. Si l'on en croit le calendrier de SpaceX, la prochaine mission est prévue pour dans un peu plus de 40 jours, tandis que CRS-8 devrait décoller d'ici deux mois, sauf si les conclusions de l'enquête repoussent ces lancements bien évidemment.


chargement
Chargement des commentaires...