Mozilla veut vous faire tester les communications WebRTC dans Firefox

Allo ui cer panda roux 35
image dediée
Navigateurs

Alors que Mozilla expérimente sur la technologie WebRTC depuis des mois, l’éditeur vient de passer à la phase supérieure en l’intégrant pleinement au canal bêta de Firefox. L’occasion d’inviter les internautes à tester les fonctions d’appels audio et vidéo.

Les choses se font plus sérieuses chez Mozilla autour de WebRTC. Cette technologie doit permettre les communications de type audio et vidéo entre les produits qui l’utilisent. À la différence toutefois d’un Skype ou de nombreux autres produits pensés pour communiquer, WebRTC peut s’utiliser sans requérir la moindre création de compte. Un argument d’ailleurs mis en avant par Mozilla dans son annonce. Rappelons par ailleurs que le service est fondé sur la plateforme OpenTok.

Une fonctionnalité très simple d'utilisation... 

L’éditeur vient en effet d’intégrer WebRTC dans la bêta publique de Firefox, disponible en version 33. L’objectif est de faire entrer la fonctionnalité chez un maximum de testeurs, la bêta étant bien plus utilisée que les « builds » Nightly, qui restent assez confidentielles. D’autant que l’ajout se remarque rapidement : un bouton présentant une icône de téléphone apparait en haut à droite.

Cliquer dessus fera apparaître un lien qu’il suffira alors d’envoyer à un contact pour qu’il nous appelle.

Firefox webrtcfirefox webrtc

Le fonctionnement est simple mais l’expérience utilisateur peut évidemment être améliorée. Côté appelant, le lien ouvre une page présentant un gros bouton vert pour commencer l’appel. Firefox demande alors de confirmer qu’on accepte le partage du microphone et de la webcam (le cas échéant) avec le service. Côté appelé, Firefox réagit immédiatement et affiche un petit encadré en faisant retentir une sonnerie, pas désagréable d’ailleurs. Point important : Firefox doit être ouvert pour réagir à l’appel.

Concernant la qualité des appels maintenant, sachez qu’elle est plutôt honorable. Passer un appel fait pratiquement apparaître la demande chez l’appelé et la mise en relation est rapide. Le son est correct, mais n’est pas comparable à celui de Skype pour l’instant. La vidéo par contre a été une bonne surprise : l’image est fluide et ne saccade pas. Pour une fonction gratuite qui ne demande qu’un lien pour fonctionner, on pouvait s’attendre à pire. En outre, dès qu'un appel est actif, une icône Firefox apparaît en haut au centre de l'écran, au premier plan. Si Firefox est minimisé ou caché derrière d'autres fenêtres, un clic sur l'icône le ramènera devant.

... qui marche aussi depuis d'autres navigateurs

Signalons également que même si cette fonction se révèle assez efficace sous Firefox… le navigateur n’est en fait pas le seul à pouvoir l’utiliser. WebRTC est en effet un standard qui n’est pas réservé à Mozilla et des concurrents l’intègrent déjà. Nous avons collé le lien dans la barre d’adresse de Chrome et cliqué sur le bouton d’appel. Firefox a de l’autre côté sonné comme prévu et la conversation s’est passée sans aucun accro, sans différences sensibles dans la qualité. La même opération a été réalisée avec Opera 24, là encore sans problème. Cependant, ni Internet Explorer 11, ni Safari dans la Developer Preview 7 de Yosemite n’étaient compatibles.

Ajoutons en outre que même si plusieurs navigateurs peuvent passer des appels via WebRTC, seul Firefox pourra répondre avec les liens générés. Il s’agit en effet de l’implémentation réalisée par Mozilla et les liens utilisent donc la fonction propre au navigateur. Cependant, dans leur forme actuelle, ils ne sont pas référencés dans le système et cliquer dessus ouvrira le navigateur par défaut. D’ailleurs, les liens ne sont plus exploitables sitôt que le navigateur a été fermé : à la réouverture suivante, Firefox créera un nouveau lien.

Firefox webrtcFirefox webrtc

La vidéo affichée dans Firefox à gauche, dans Chrome à droite

Évidemment, il n’est pas question encore de fonctionnalités avancées. On ne trouvera donc pas de zone de conversation écrite, d’envoi de fichiers ou encore de conférences à plusieurs. Mozilla souhaite surtout montrer l’exemple dans ce qu’il est possible de faire. Nul doute que l’éditeur trouvera une excellente utilité à ces travaux d’ailleurs dans son Firefox OS.

Ceux qui souhaitent tester cette fonctionnalité pourront récupérer la dernière bêta de Firefox pour Windows, OS X et Linux depuis cette page.

Publiée le 05/09/2014 à 17:15
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...