Les frais de port sur les livres facturés 1 centime par Amazon et la Fnac

Franco de porc 157
En bref
image dediée
Crédits : Abee5 (CC BY 2.0)
Loi
Xavier Berne

En vigueur depuis aujourd’hui, la loi dite « Anti-Amazon » commence à produire ses effets. Désormais, les frais de port sont facturés un centime pour toute commande de livres chez Amazon, et la ristourne de 5 % n’est plus proposée. La Fnac promet d’en faire de même d’ici « quelques jours », le cybermarchand français affirmant avoir besoin d’un peu de temps pour mettre à jour son site Internet.

Depuis aujourd’hui, la loi dite « Anti-Amazon » est en vigueur en France. Cela signifie que pour tout livre commandé sur Internet, le vendeur est obligé de facturer des frais de port, conformément au souhait du législateur, qui espérait juguler la concurrence jugée déloyale des cybermarchands tels qu’Amazon et la Fnac. Ces derniers offraient jusqu’ici la gratuité de la livraison à leurs clients, plus le rabais de 5 % permis par la loi sur le prix unique du livre de 1981.

Le texte prévoit désormais que le vendeur « peut pratiquer une décote à hauteur de 5 % [du prix fixé par l’éditeur] sur le tarif du service de livraison qu'il établit, sans pouvoir offrir ce service à titre gratuit ». Seule exception : si le livre est retiré dans une librairie.

Mais comment la nouvelle réglementation a-t-elle été répercutée chez les cybermarchands ?

Ce n'est pas gratuit, ça coûte un centime  

Chez Amazon, les frais de port sont désormais facturés un centime, comme on pouvait s’y attendre. Mais le cybermarchand a également dû renoncer à la remise de 5 % qu’il pratiquait jusqu’ici.

Prenons un exemple concret. Hier, le livre « Un homme dans la poche », d’Aurélie Filippetti, était vendu 5,99 euros, avec une livraison gratuite. Aujourd'hui, pour le même livre, il vous en coûtera 6,30 euros, avec une livraison à 1 centime. Ce tarif reste d'ailleurs à 1 centime si vous prenez plusieurs livres.

prix amazon avantprix amazon après 

Prix pratiqués sur Amazon.fr hier (à gauche) et aujourd'hui (à droite). 

 

 

À noter qu’Amazon a ouvert une FAQ pour expliquer ces changements à ses clients (voir ici).

 

Le changement sera en vigueur dans « quelques jours » à la Fnac

Du côté de la Fnac, surprise : la livraison est encore gratuite ! Une volonté de l’entreprise de braver la volonté du législateur français ? Pas vraiment... Contacté, le cybermarchand nous assure que le changement « sera effectif dans quelques jours », le temps de mettre à jour son site Internet. « On a commencé le développement technique, mais ça prend un petit peu de temps parce qu'il y a pas mal de choses à modifier sur nos pages » nous a-t-on indiqué.

La Fnac affirme quoi qu’il en soit être « sur la même dynamique qu'Amazon », puisqu'il est prévu que la livraison de livres soit facturée un centime, quel que soit le nombre d’ouvrages à livrer. La ristourne de 5 % ne sera plus proposée non plus.

Un impact encore difficile à évaluer 

Si les deux cybermarchands ont refusé de se prononcer sur les probables effets à venir de la nouvelle réglementation, la Fnac laisse entendre qu'elle est plutôt optimiste. Selon l’entreprise, près de 30 % des commandes effectuées sur son site Internet (tous biens confondus : livres, appareils photos, DVD, etc.) est retirée en magasin. Or la société pourra continuer de proposer le double avantage de la ristourne et des frais de livraison gratuits aux livres commandés sur Internet et retirés en boutique, comme le prévoit la nouvelle loi. 

Au final, qui va y gagner ? « Compte tenu de l'équilibre très fragile des librairies aujourd'hui, un petit transfert peut permettre à un certain nombre de librairies d'avoir les quelques ventes supplémentaires qui leur permettent de survivre. Donc de ce point de vue là, ça peut avoir un effet important, même s'il est relativement marginal » analysait dans nos colonnes l'économiste Dominique Sagot-Duvauroux. De son côté, l'association de consommateurs UFC-Que Choisir craignait surtout que cela finisse in fine par remplir davantage les caisses des cybermarchands...


chargement
Chargement des commentaires...