Fire Phone : Amazon annonce son premier smartphone

Dire qu'à la foire, on a déjà la 5D ! 73
En bref
image dediée
Smartphones
David Legrand

Comme cela était attendu, Amazon vient de lever le voile sur son premier smartphone en direct de sa conférence de Seattle. Jeff Bezos a ainsi présenté le Fire Phone, un modèle de 4,7".

Amazon avait donné rendez-vous à la presse à Seattle afin de présenter son nouveau bébé, qui avait été présenté de manière assez mystérieuse via une vidéo il y a quelques jours. Bien entendu, tout le monde s'attendait à voir enfin le smartphone de la société, attendu depuis des années en complément des tablettes Kindle et des offres de contenus dématérialisés encore renforcées ces derniers jours par l'arrivée de Prime Music.

Amazon : satisfaire les clients pour les voir revenir, de Prime au Fire TV

Quoi qu'il en soit, c'est donc bien un téléphone qui nous a été présenté ce soir, à l'évènement pour lequel 60 000 personnes s'étaient inscrites, malgré seulement 300 élus. La société en a aussi profité pour vanter son modèle d'abonnement Premium dont le nombre ne cesse de croître, surtout depuis 2011. Ils sont actuellement des dizaines de millions, mais nous n'en saurons pas plus. Selon Bezos, la raison est simple : l'arrivée des contenus en illimité. Actuellement 40 000 titres sont disponibles, mais cela ne concerne pas de nombreux pays, dont la France.

Mais notre homme est vite revenu à ce qui était le grand moment de la soirée et à son sujet : le hardware. Un point sur lequel il dit être passionné et pointilleux, rappelant les trois années qu'il aura fallu à la première Kindle pour arriver sur le marché, il y a sept ans. Désormais, elles aussi sont des dizaines de millions selon le PDG d'Amazon. Il aura aussi été question de la FireTV, encore un produit qui n'est pas disponible sur notre marché mais qui permet à la société de commencer à chasser sur les terres de l'Apple TV, qui vient d'ailleurs de baisser de prix.

Et grâce à ces lignes de produits et à son abonnement, Amazon pense avoir gagné la confiance de ses clients, oubliant sans doute au passage le succès mitigé des Kindle Fire, notamment chez nous, du fait de l'écosystème bien trop « Amazon centric » et des finitions pas toujours très appréciées de ces modèles.

Le Fire Phone est enfin officiel

Après avoir fait durer le suspense, il a finalement levé le voile sur son Fire Phone, un modèle de 4,7" sous Fire OS 3.5 avec une dalle IPS (lmitée à du 720p), pensé pour « être utilisé à une main ». Ses dimensions sont ainsi de 139,2 x 66,5 x 8,9 mm pour un poids de 160 grammes. La marque semble contente de ses finitions, ce qu'il faudra vérifier dans la pratique. Pour le reste, il est question d'un processeur Snapdragon 800 à quatre cœurs (2.2 GHz), d'une partie graphique Adreno 330 et de 2 Go de mémoire embarquée.

Pour ce qui est de la photo, un capteur de 13 MPixels est situé à l'arrière avec une lentille à cinq éléments, HDR, auto-focus et une ouverture à f/2.0 et stabilisation optique. Le capteur principal en façade se limitera, lui, à du 2,1 MPixels. Les deux seront capables de filmer en 1080p à 30 images par seconde.

Amazon nous promet de meilleurs résultats que la concurrence et un bouton placé et exploité de telle manière à permettre de prendre rapidement des photos. Afin de faciliter leur stockage, celui-ci sera illimité sur Cloud Drive pour les utilisateurs. Le son sera quant à lui assuré par un duo d'écouteurs certifiés Dolby Digital Plus et le casque fourni se veut différent de ce que l'on trouve ailleurs : son câble est plat, les écouteurs se raccrochent l'un à l'autre via un système magnétique, etc. 

Amazon Fire Phone

On retrouvera bien entendu la bardée de capteurs habituels, de l'accéléromètre en passant par celui pour la lumière ambiante, jusqu'à l'A-GPS. Côté connectivité on retrouve un modem gérant la 4G et la 3G+ jusqu'à 42 Mb/s, du Wi-Fi 802.11 ac jusqu'à 300 Mb/s, du NFC et du Bluetooth 3.0.Aucun connecteur spécifique ni aucun emplacement pour une carte mémoire complémentaire ne sont présent, en dehors de l'habituel Micro USB 2.0 servant notamment à la recharge de l'appareil.

Les services sont aussi une part importante : Firefly dévoilé

Bien entendu, les autres services d'Amazon seront exploités à travers cet appareil : X-Ray et la lecture à distance, sans fil, pour les films, ASAP, May Day (qui fonctionnera en 3G/4G), Prime Music, mais aussi toute la bibliothèque Kindle. Les applications telles que Netflix, HBO Go, ESPN, Hulu Plus pourront aussi être exploitées, bien entendu.

Un nouvel outil a aussi été dévoilé : Firefly. Un peu à la manière de Dash, le but est de repérer tout type de produit rapidement afin de permettre de l'acheter directement sur la boutique, ce qui semble être le nouveau dada des équipes d'Amazon. Un bouton dédié doit être pressé et ensuite musique, émission de TV, épisode d'une série en particulier, livre, jouet, pot de Nutella, tout peut être reconnu assez efficacement apparemment.

Amazon Firefly

Plus de 100 millions de produits sont annoncés comme intégrés à ce système. Un système de reconnaissance des caractères est aussi proposé, avec l'intelligence de ne pas utiliser un indicatif qui n'existe pas pour les numéros de téléphone par exemple.

Tout cela sera bien entendu à vérifier dans la pratique, mais on nous indique qu'Amazon Web Services est cette fois mis à contribution. De plus, les développeurs pourront exploiter cette fonctionnalité via un SDK spécifique qui est d'ores et déjà disponible.

Une nouvelle interface, pensée en 3D

Ensuite, c'est un autre point attendu qui a été abordé : celui de la « 3D », ici connue sous le petit nom de «  Dynamic Perspective ». Après un rappel historique sur la notion de perspective, c'est la nouvelle interface qui a été dévoilée. Celle-ci reprend un peu la notion de parallaxe qui avait été introduite par Apple dans iOS 7 mais en allant beaucoup plus loin semble-t-il, ce qui explique la présence de quatre caméras avec un champ de vision de 120° en face avant, avec gestion de l'infrarouge. 

Amazon Fire Phone Interface

Ce fonctionnement est aussi repris dans certaines applications, comme celle dédiée à la cartographie. Les bâtiments présentés en 3D peuvent être scrutés sous différents angles en déplaçant simplement votre tête. Cela est aussi exploité dans la présentation de certains produits à acheter (l'exemple des robes a été montré), ou la lecture d'un article du Washington Post (qui appartient à Jeff Bezos). Il faudra voir comment une telle possibilité est exploitée par les développeurs, hors des applications proposées par Amazon. Là encore, un SDK est mis à la disposition des développeurs.

Pour le reste, l'interface semble avoir été entièrement revue afin d'être adaptée à un smartphone, ce qui n'est pas un mal tant celle des tablettes pouvait être critiquée avec son carrousel omniprésent. S'il est encore largement mis en avant, on retrouvera aussi une liste plus simple et deux onglets : l'un pour le « Cloud », l'autre pour ce qui est dans l'appareil. Des contenus peuvent y être placés, tout comme des applications.

Une exclusivité AT&T plutôt chère pour un produit signé Amazon

Reste la question du tarif. Outre-Atlantique, ce Fire Phone sera proposé à 199 dollars en version 32 Go avec un engagement de 2 ans chez AT&T, qui le propose en exclusivité. 649 dollars sans engagement. Comptez 299 dollars pour la version 64 Go (749 dollars sans engagement). 

Dans tous les cas, un an d'abonnement Prime est offert (soit 99 dollars), ce qui aidera sans doute à faire passer la pilule. La disponibilité est annoncée pour le 25 juillet. Et en France ? Impossible à dire pour le moment ce modèle n'ayant pas encore été annoncé chez nous. Notez que des coques de couleur seront aussi proposées.

Vous retrouverez l'intégralité de la conférence d'annonce via la vidéo disponible ci-dessous : 


chargement
Chargement des commentaires...