Watch_Dogs : corriger la version PC, « une priorité absolue » pour Ubisoft

En attendant, champagne pour les ventes 172
En bref
image dediée
Jeux video
Kevin Hottot

Une semaine après son lancement, Watch_Dogs continue de faire parler de lui, mais pas nécessairement en bien. En effet, la version pour PC du jeu semble souffrir de quelques défauts gênants, et nombre de joueurs s'en plaignent sur les forums d'Ubisoft. De son côté, l'éditeur promet de travailler pour arranger tout cela.

Watch_Dogs

Une foule de bugs persiste, malgré six mois de retard pour « peaufiner » le jeu

Deux pilotes de chez AMD et NVIDIA n'auront pas suffi à faire taire les critiques des joueurs concernant la version pour PC de Watch_Dogs. Outre les soucis rencontrés avec Uplay lors du lancement, d'autres problèmes sont de la partie, notamment du côté des performances en jeu. En effet, les forums d'Ubisoft dédiés à Watch_Dogs sont remplis de témoignages de personnes se plaignant d'un manque de fluidité, même avec des configurations supérieures aux prérequis. 

Parmi les symptômes les plus souvent remontés, il est notamment question d'une piètre utilisation des processeurs quadricœurs alors même qu'ils font partie de la configuration minimale requise pour le jeu. Les remontées des joueurs précisent que seul un cœur semble utilisé à fond, tandis que les autres peinent à dépasser les 20 % d'utilisation. D'autres parlent d'une absence d'amélioration du framerate en Crossfire. Enfin, un sujet de plus de 150 pages fait état de crashs lors des écrans de chargement.

Un gros patch est attendu prochainement

Du côté d'Ubisoft, on annonce que des correctifs sont en cours de développement, comme le souligne le directeur technique du jeu sur Twitter. S'il n'apporte aucune réponse précise quant à la date de déploiement de la prochaine mise à jour, il affirme que le fait de faire fonctionner le jeu en mode fenêtré peut résoudre certains problèmes en attendant un correctif. Sur les forums officiels du jeu, les représentants de l'éditeur assurent quant à eux que la résolution de tous ces bugs est « une priorité absolue »

Si l'on ne doute pas de la bonne foi des développeurs quant au déploiement futur de ces correctifs, une seule question reste en suspens : pourquoi Ubisoft s'est risqué à lancer un jeu qui visiblement n'était pas prêt ? Malgré les six mois supplémentaires que s'est accordé l'éditeur pour « peaufiner » son titre et ses cinq années de travaux, celui-ci est miné par tous ces bugs, et cela lui fait probablement plus de mal que de bien. Quoi qu'il en soit, cela n'a visiblement pas empêché à Watch_Dogs de s'inscrire au panthéon des meilleurs titres d'Ubisoft sur le plan des ventes puisque celui-ci aurait battu le record de l'éditeur concernant les ventes lors de la première journée de commercialisation. 


chargement
Chargement des commentaires...