L'Unreal Engine 4 supporte désormais SteamOS, la PS4 et la Xbox One

Toujours pour 19 dollars par mois 60
Kevin Hottot

Epic Games vient de mettre à jour son moteur Unreal Engine, qui passe en version 4.1. Cette nouvelle mouture peut désormais être utilisée sur PlayStation 4 et Xbox One, à condition de faire partie des développeurs enregistrés auprès de Sony et Microsoft. Il est également question du support de Linux et SteamOS.

Unreal Engine 4

Annoncé en grande pompe lors de la GDC l'Unreal Engine 4 a pour particularité d'être un moteur de jeu plutôt polyvalent, avec des supports allant des consoles aux smartphones, en passant par le PC, proposé à un tarif suffisamment bas pour que les studios indépendants s'y intéressent. En effet, il n'est question que d'un abonnement mensuel de 19 dollars, auquel vient s'ajouter une commission de 5 % sur les revenus générés par les jeux l'utilisant. 

Lors de la GDC, la version 4.0 du moteur présentée par Epic Games ne supportait pas encore pleinement, les dernières consoles sorties, à savoir la PlayStation 4 et la Xbox One, un oubli qui est corrigé avec la version 4.1 dévoilée hier. Celle-ci ne se contente d'ailleurs pas seulement de s'intéresser aux consoles, puisqu'il est également question du support de Linux et de SteamOS. Petit détail amusant, il reste nécessaire de disposer d'un ordinateur sous Windows pour déployer les projets pour Linux. Autre mise à jour notable, celle de PhysX, dont la version 3.3.1 est désormais prise en charge. Concernant OS X, seules les versions postérieures à la 10.9.2 sont supportées, les moutures précédentes présentant divers bugs concernant le pilote OpenGL.

De nombreux outils supplémentaires font également leur apparition. C'est notamment le cas d'un assistant de traduction, en version alpha, permettant de visualiser assez simplement l'avancement d'une traduction. Trois onglets permettent de différencier les passages non traduits, ceux qui ont encore besoin d'une relecture, et ceux ayant été validés On notera également l'apparition de tutoriels lors de la première utilisation de certaines fonctions, ce qui devrait permettre aux moins aguerris d'entre nous de se sentir un peu moins perdus.

Si les changements sont nombreux, ils ne se feront pas sans effort pour les studios, puisqu'il sera indispensable de recompiler tous les projets développés avec la version 4.0 du moteur avant de pouvoir travailler dessus avec cette nouvelle mouture.


chargement
Chargement des commentaires...