SpaceX détaille Starship, sa fusée pour conquérir le système solaire, le prototype MK1 terminé

C'était bien une Big Fucking Rocket 36
image dediée
Crédits : Twitter SpaceX
Espace
Sébastien Gavois

Starship vient de dépasser le stade d'une idée lancée à coup de slides lors d'une conférence. Elon Musk vient de présenter officiellement le premier prototype (baptisé MK1) de l'étage supérieur qui devrait décoller dans un ou deux mois. Le but est toujours le même : envoyer des humains sur la Lune, Mars, etc. 

Après la conférence d'Elon Musk au pied du prototype MK1 de son vaisseau Starship en début de semaine à Boca Chica, SpaceX a mis en ligne une page détaillée sur sa prochaine fusée. Selon le constructeur, il s'agit du lanceur « le plus puissant au monde jamais développé, avec une capacité de transport de plus de 100 tonnes en orbite terrestre ». Le calendrier est pour le moins ambitieux puisqu'un vol habité est prévu pour 2020... c'est du moins l'espoir caressé par Elon Musk.

Pour rappel, Starship est composé de deux étages réutilisables : Super Heavy en bas (premier étage pour s'arracher à l'attraction terrestre), et Starship en haut. Oui, le même nom est utilisé pour la navette spatiale et la fusée complète, un peu comme font les Russes avec Soyouz qui désigne à la fois le véhicule spatial et la fusée. Le terme Starship est utilisé depuis fin 2018 à la place de BFR (Big Falcon Rocket).

Après plusieurs ajustements, la construction du prototype MK1 (50 m de hauteur tout de même) est enfin terminée et les tests vont pouvoir débuter. Nous en profitons pour faire un point d'étape sur le projet d'Elon Musk de coloniser d'autres planètes et son évolution au cours des années. 

Après deux versions de BFR, voici Starship édition 2019

Lisez la suite : 83 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...