Loi Énergie : pas d’interdiction des panneaux publicitaires numériques

Tombés dans le panneau 83
image dediée
Crédits : MarioGuti/iStock
Loi
Xavier Berne

Le projet de loi « énergie et climat », qui a récemment fait l’objet d’un compromis entre Assemblée et Sénat, ne contient aucune mesure concernant les panneaux lumineux. Dans les deux chambres, des parlementaires se sont pourtant élevés en faveur d’une interdiction des écrans publicitaires.

« Un panneau lumineux consomme autant d’énergie que trois foyers ; ce n’est pas rien ! » a dénoncé l’écologiste Ronan Dantec, lors des débats au Sénat, le 17 juillet dernier.

D’après l’élu, les écrans publicitaires, qui pullulent notamment en ville, jusque dans les transports en commun, incarnent les « contradictions » et « aberrations » de notre société : « Si l’on veut mobiliser la population en faveur de [la transition écologique], il ne faut pas que nos concitoyens aient le sentiment que, dans l’espace public, on accepte à peu près l’inverse du message qu’on leur tient sur la sobriété. »

Faut-il de ce fait interdire purement et simplement ces nouveaux dispositifs destinés à mieux capter l’attention de passants toujours plus sollicités ? C’est ce qu’ont tenté différents députés et sénateurs ces dernières semaines – en vain.

Des panneaux « énergivores » pointés du doigt

Lisez la suite : 81 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...