Le Sénat s’attaque à l’exposition précoce des enfants aux écrans

Allons enfants de la batterie 75
image dediée
Crédits : delihayat/iStock
Loi
Xavier Berne

La commission de la culture du Sénat a adopté aujourd’hui une proposition de loi visant à limiter l’exposition des enfants de moins de trois ans aux écrans. Les débats furent particulièrement houleux, en raison de l’opposition du gouvernement aux mesures soutenues par la Haute assemblée.

Retards dans l’acquisition du langage, troubles de l’attention, problèmes de sociabilité... La présidente de la commission de la culture du Sénat, Catherine Morin-Desailly, a égrainé ce matin les « risques avérés » auxquels sont exposés les enfants de moins de trois ans qui passent trop de temps devant la télévision, une tablette ou un smartphone.

En appui d’une proposition de loi déposée en septembre dernier devant le Palais du Luxembourg, l’élue regrettait que les enfants soient « exposés de plus en plus tôt et de plus en plus longtemps aux écrans », en raison notamment du cumul « télévision et outils numériques mobiles ».

Son idée ? Imposer des messages de prévention sur tous les emballages de tablettes, smartphones, ordinateurs... sur le modèle du « Fumer tue ».

Un message de prévention qui devra également figurer dans les publicités

Lisez la suite : 83 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...