DAS trop élevé : le Hisense F23 épinglé, le cas particulier du Tommy 2 de Wiko

C'est pas moi, c'est lui 24
image dediée
Crédits : KristinaJovanovic/iStock
Téléphonie
Sébastien Gavois

Avec les Hisense F23 et Wiko Tommy 2, l'ANFR a flashé sept mobiles dépassant la limite réglementaire du DAS tronc. Des mises à jour correctives ont d'ores et déjà été déployées. Le cas du Tommy 2 est particulier puisque seul le modèle vendu par Bouygues Telecom était touché, à cause de modifications faites pour l'opérateur.

Fin mai, l'ANFR épinglait quatre smartphones à cause d'un DAS trop élevé : les Alcatel Pixi 4-6", Echo Star Plus, Huawei Honor 8 et NEFFOS X1 TP902. Une mise à jour logicielle avait été déployée pour les trois premiers, tandis que le dernier était retiré de la vente, avec campagne de rappel en prime.

Il y a quelques jours, l'agence nationale de fréquences pointait du doigt deux nouveaux mobiles : le F23 de Hisense et le Tommy 2 de Wiko... mais uniquement pour le smartphone vendu par Bouygues Telecom dans ce dernier cas. Nous avons interrogé le constructeur afin d'avoir des précisions sur les différences entre un Tommy 2 proposé par l'opérateur et un autre vendu via une boutique ou un autre opérateur.

Hisense F23 et Wiko Tommy 2 dépassent la limite réglementaire en 4G

Lisez la suite : 86 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...