Après Snowden et les Shadow Brokers, un climat délétère à la NSA

Jeu de dupes 15
image dediée
Crédits : FOTOKITA/iStock
Securité
Par
le lundi 13 novembre 2017 à 17:53
Vincent Hermann

La NSA vit des temps troublés. Elle n’était pas remise des révélations d’Edward Snowden qu’elle devait déjà affronter une autre menace : les Shadow Brokers, pirates dont l’identité reste inconnue. Dans un climat d’intense suspicion, l’agence américaine semble avoir bien du mal à redresser la barre. 

Le moral au sein de la National Security Agency serait au plus bas. C’est ce qui ressort d’un long article du New York Times après différents entretiens avec d’anciens et actuels employés, de tous les niveaux hiérarchiques. Au point qu’une partie des embauchés se laissent désormais tenter par des offres dans le privé.

Pourquoi une ambiance si maussade ? Parce que l’agence américaine enchaine les déconvenues. L’exposition de nombreux secrets par Edward Snowden en 2013 a provoqué en interne une vaste enquête. Et les plaies n’étaient pas cicatrisées qu’une menace encore plus sérieuse survenait avec les Shadow Brokers. Or, autant Snowden pouvait être identifié, autant ces pirates sont toujours auréolés de mystère.

2013, le début de la série noire

Lisez la suite : 89 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...