TwitchCon : de raids en rituels, Twitch esquisse le futur de sa plateforme

Content first 0
Accès libre
image dediée
Streaming
Par
le lundi 23 octobre 2017 à 16:51
Kevin Hottot

Twitch a tenu ce week-end sa traditionnelle TwitchCon. L'occasion pour la filiale d'Amazon de faire le point sur les nombreuses nouveautés à venir sur sa plateforme de diffusion en streaming.

Il n'a fallu qu'une keynote de 45 minutes à l'entreprise pour dérouler ses annonces, qui avaient toutes un seul objectif : fournir aux streameurs de nouveaux outils pour mieux développer leur communauté, et par la même occasion, les audiences de la plateforme. 

Stream Summary : un tableau de bord XXL 

Principal ajout à destination des diffuseurs : le Stream Summary, qui sera disponible dès fin novembre. Il s'agit d'un nouveau tableau de bord regroupant l'ensemble des données vitales concernant l'audience rencontrée par une diffusion. L'audience moyenne des émissions, le nombre d'utilisateurs uniques ayant envoyé des messages sur le chat, le pic de spectateurs simultanés, les clips les plus partagés, et bien d'autres données sont ainsi répertoriées sur une seule page. 

Non seulement, les données de la dernière diffusion sont mises en avant, mais un historique quotidien est accessible, ce afin de pouvoir estimer des tendances. Les streameurs peuvent ainsi voir en un coup d'œil à quelle heure et à quel moment de la semaine il est préférable de se placer devant son ordinateur pour toucher un public plus large.

Twitch stream Summary

Une courbe du nombre de spectateurs est également créée afin par exemple de visualiser quels évènements provoquent des chutes d'audience. L'origine des visiteurs (abonnés, venus de la page d'accueil, via l'outil de recommandation) est également tracée. Un point qui n'est pas sans rappeler ce que propose YouTube à ses créateurs de contenus, et sur lequel Twitch avait beaucoup de retard à rattraper, ce qui forçait jusqu'ici les utilisateurs à faire appel à des outils tiers pour tracer leur activité.

Twitch Premieres : du direct, mais pas trop

Autre concept annoncé par Twitch, les « Premieres ». L'idée est de permettre aux créateurs de contenu « d'organiser des évenements pour générer le plus d'enthousiasme, d'attente et d'audience autour de la publication de nouvelles vidéos ». En clair, les diffuseurs pourront mettre en ligne des vidéos sur leur chaine, et les commenter dans les conditions du direct afin de pouvoir intéragir avec leur audience. 

Sont clairement visés ici les studios et éditeurs de jeux vidéo, qui utilisent régulièrement la plateforme pour diffuser leurs bandes-annonce en avant première. Twitch précise toutefois que cette fonctionnalité ne se limite pas à ce public. N'importe qui pourra par exemple préparer une sélection des meilleurs moments de ses diffusions précédentes et la commenter ainsi. Les Premieres doivent faire leur apparition d'ici la fin de l'année. 

Des raids et des rituels pour capter les communautés

Selon Twitch, l'un des meilleurs moyens de faire grandir sa chaîne reste de s'associer avec d'autres diffuseurs afin de les faire découvrir à sa propre communauté, et vice-versa. Pour ce faire, la plateforme a lancé en 2014 un mode host, permettant d'envoyer d'un coup toute son audience vers un autre stream, à la fin d'une diffusion par exemple. Il n'est ainsi pas rare que de petites chaînes voient quelques centaines de spectateurs arriver soudainement sur leur flux, grâce au coup de main d'une chaîne voisine, ce que la communauté appelle généralement « un raid ». 

Twitch Rituels

Cependant, la mise en place des raids est encore relativement complexe pour les diffuseurs, puisqu'il faut aller dans les tréfonds des paramètres de leur chaîne pour lancer la manœuvre. Dès novembre, il suffira de taper la commande /raid dans le chat pour en lancer un. 

Toujours en novembre, Twitch inaugurera les Rituels. Objectif, « célébrer des moments spéciaux qui soudent votre communauté. Disons qu'une spectatrice regarde une chaîne pour la première fois. Après une minute, elle aura la possibilité de signaler au reste de la communauté qu'elle est nouvelle et Twitch brisera la glace pour elle dans le chat. Et peut-être qu'elle se fera de nouveaux amis » explique la plateforme.

Salons et trophées d'ici la fin de l'année

Autre volonté de Twitch, « engager » ses communautés, parce qu'il ne suffit pas seulement d'amener du public sur les chaînes, il faut qu'il y reste le plus longtemps possible, crée du contenu et surtout revienne régulièrement. Quoi de mieux pour cela qu'un brin de gamification ?

C'est ainsi que débarquent les « Twitch Achievements ». Ils ciblent les diffuseurs et doivent leur donner une idée des différentes étapes qui leur permettront de décrocher le statut d'affilié ou de partenaire. Plusieurs jalons sont ainsi explicités, comme les prérequis en termes d'audience ou de régularité des diffusions. Les trophées doivent aussi inciter les streameurs amateurs à certaines « bonnes pratiques », telles que les raids sur d'autres chaînes. Là encore l'arrivée est prévue pour novembre.

Du côté des spectateurs, on notera l'apparition d'ici la fin de l'année de salons dédiés sur chaque chaîne. Les diffuseurs pourront mettre en place plusieurs salons afin de répartir les discussions autour de plusieurs thèmes de leur choix. Ces salons seront accessibles même en absence d'une diffusion vidéo, ce qui doit permettre aux communautés de poursuivre leurs echanges à tout moment. 

Enfin, il sera possible prochainement d'offrir un abonnement à un ami pour une chaine quelconque. Ce aussi bien pour la version à 4,99 dollars que pour les plus chères (qui ne sont aussi valables qu'un mois, mais rapportent davantage au diffuseur). Ceux qui offriront des abonnements à leurs amis pourront se distinguer de la masse en arborant des symboles spéciaux sur le chat ainsi que sur divers services tiers, sans plus de précisions à ce sujet. 

Par ailleurs, Twitch a assuré que depuis l'intégration d'un abonnement Twitch à Amazon Prime, le nombre d'abonnements souscrits chaque mois auprès des créateurs de contenus a bondi de 50 %. Une bonne nouvelle pour les diffuseurs, mais il reste encore à voir si Amazon souhaitera porter ce modèle à bout de bras pendant longtemps. 


chargement
Chargement des commentaires...