Réseaux publics : Bouygues Telecom signe avec Covage sur 1,5 million de lignes fibre

Courage, fibrons 1
image dediée
Crédits : arcoss/iStock
FAI
Par
le vendredi 22 septembre 2017 à 14:45
Guénaël Pépin

Après Axione, filiale du groupe Bouygues, Bouygues Telecom signe un accord pour fournir sa Bbox sur les réseaux d'initiative publique gérés par Covage. Derrière cette signature, se dessine la bataille entre les opérateurs d'infrastructure et l'absence d'interopérabilité globale entre réseaux et fournisseurs d'accès.

Un pas de plus vers la commercialisation des réseaux publics. Hier, l'opérateur Covage a annoncé la signature d'un accord avec Bouygues Telecom (PDF), pour connecter la Bbox sur 1,5 million de lignes en fibre. Selon le dernier décompte de l'Arcep, Covage a la responsabilité d'une dizaine de réseaux publics. Il a aussi la charge de 233 000 lignes de THD Seine dans les Hauts-de-Seine, dont il a récupéré la responsabilité en février dernier.

Pour mémoire, les réseaux d'initiative publique doivent couvrir, à terme, 43 % de la population, majoritairement en fibre. Sur les  85 % du territoire laissés aux collectivités par les opérateurs privés, sept millions de lignes sont prévues. Fin juin, un million étaient construites. Sur le pays, la fibre comptait 2,65 millions d'abonnés, majoritairement via l'initiative privée en zones denses.

Pour sa part, Covage comptait 210 000 lignes construites à la fin du premier semestre. L'opérateur « prévoit de déployer 284 000 prises FTTH raccordables à la fin de cette année ». Comme Axione, la société propose aux fournisseurs d'accès une connexion simplifiée à de nombreux réseaux publics, sur un large nombre de lignes.

Des accords à passer pour chaque réseau public

Lisez la suite : 68 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...