Dans un marché opaque, l'Arcep aide les PME à choisir leur opérateur

Clarté, où es-tu ? 11
image dediée
Crédits : Brian Stanback/iStock
FAI
Par
le jeudi 15 juin 2017 à 16:20
Guénaël Pépin

Alors que la fibre est un rêve lointain pour bien des entreprises, le régulateur des télécoms leur fournit un guide pour bien choisir son opérateur. Dans une étude qu'elle a commandée, l'Ifop détaille les freins que pose ce marché à la numérisation des sociétés.

Les PME françaises ne sont pas les plus connectées. C'est le constat, chaque année, des études européennes sur la numérisation des entreprises. Les freins liés aux télécoms pour entreprises sont scrutés de plus en plus près, notamment sur la part minime de fibre dans les connexions des sociétés, l'Arcep l'assimilant à un marché de luxe.

Un marché entreprises en pleins remous

Avec une offre dominante en FTTO (fibre jusqu'au bureau, tirée pour chaque entreprise), avec un niveau de service élevé et des prix atteignant rapidement des milliers d'euros mensuels, rien de plus compréhensible. Le paysage se chamboule tout de même, avec l'émergence de plus petits acteurs que les traditionnels Orange et SFR, en demande récurrente d'un accès bon marché à leurs réseaux nationaux.

Une demande qu'entend l'Arcep (dans une certaine mesure), amenant ces opérateurs à se constituer en associations  pour dénoncer une domination d'Orange sur le marché entreprises... Trois d'entre eux ont même attaqué l'opérateur historique, quand SFR a revu drastiquement à la baisse ses propres prix. Il faudra notamment compter sur la démocratisation du FTTE, où le réseau est mutualisé avec celui du grand public pour voir les prix réellement chuter.

14 % de fibre dans les PME

Lisez la suite : 73 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...