Verizon va regrouper AOL et Yahoo sous un nouveau nom : Oath

D'oath ! 20
Accès libre
image dediée
Crédits : Steve Debenport/iStock
Société
Kevin Hottot

Cette nuit, Tim Armstrong, le PDG d'AOL a fièrement dévoilé au monde entier le nom sous lequel il faudra appeler les activités web de Verizon (comprenant AOL et Yahoo) à compter de cet été : Oath. Un choix au potentiel comique inespéré.

Depuis le rachat de Yahoo, il était clair que les activités web de Verizon allaient changer de nom.  Le choix de l'opérateur télécoms est désormais connu, il a décidé de rebaptiser cette branche « Oath: », avec deux points, comme pour rappeler les points d'exclamation jadis arborés par AOL et Yahoo. 

Promis, juré, craché...

Mais le potentiel comique de ce nom se révèle vraiment qu'une fois traduit. En anglais, « oath » signifie « serment », ce qui est un drôle de nom pour une entreprise qui promettait à ses utilisateurs de protéger leurs données, et qui a déclaré deux importantes fuites concernant plus de 500 millions, puis plus d'un milliard de comptes. En filigrane, on comprend que la société reformule ainsi cette promesse, mais cela suffira-t-il à rétablir le lien de confiance ?

Le mot « oath » a aussi un second sens en anglais, celui de « juron ». Un choix étrange donc, notamment parce que les occasions de proférer des jurons à l'encontre de Yahoo ces derniers mois n'ont pas manqué entre les multiples fuites de données, ou lors de l'annonce de l'éventuel package de départ de Marissa Mayer. Celui-ci s'élève pour rappel à 54,9 millions de dollars.

Dans ce contexte, « Glups » ou n'importe quelle autre onomatopée aurait fait un nom tout aussi adapté. Certains noteront enfin la proximité entre Oath et OAuth, un célèbre protocole libre permettant de s'authentifier sur un site en l'autorisant à utiliser l'API d'un autre service à ces fins.

Oath, un nom fourre-tout

Sous la coupelle d'Oath, Verizon regroupera une vingtaine de marques, dont AOL, Engadget, Flickr, le Huffington Post, Map Quest, TechCrunch Tumblr, Yahoo (dont ses services, mail, fantasy sports, etc.) ainsi que la régie publicitaire maison, BrightRoll.

Pour l'heure, la stratégie de Verizon n'est pas encore claire concernant d'éventuels changements de noms de ces marques, pour certaines présentes sur le marché depuis des dizaines d'années. L'opérateur prévoit de débroussailler ces questions dans le courant de l'été, au moment où le changement de pavillon sera effectif.


chargement
Chargement des commentaires...