Angular 4.0 disponible : objectif, réduire le poids des applications web

Et personne ne s'en plaindra 139
En bref
image dediée
Développeurs
Par
le vendredi 24 mars 2017 à 10:50
Vincent Hermann

Angular, un framework de Google conçu pour le développement des applications web, est désormais disponible en version 4.0. Les nouveautés sont nombreuses, avec un support amélioré de TypeScript, une amélioration des performances ou encore une parité fonctionnelle de la version Universal.

Angular est un framework très largement utilisé aujourd’hui. Il doit faciliter le développement des applications web et met en avant, depuis sa version 2.0, le langage TypeScript de Microsoft, qui est pour rappel un surensemble de JavaScript adapté aux gros projets. En octobre, Google avait annoncé qu’un changement important allait s’opérer dans la numérotation, l’équipe adoptant une gestion sémantique des versions.

Le code AOT réduit de 60 % le plus souvent

Voilà donc Angular 4.0, qui est en fait la troisième version majeure du framework, la 3.0 n’ayant pas existé. Les nouveautés sont assez nombreuses, et bien qu’il s’agisse d’une mouture importante, elle est « compatible avec la 2.X.X pour la plupart des applications ». L’un des axes d’amélioration est de rendre les applications construites avec Angular plus légères et plus rapides. Plusieurs nouveautés vont donc en ce sens.

Dans la plupart des cas, le code généré AOT (ahead-of-time) est ainsi réduit de 60 %. L’équipe précise que plus les modèles utilisés sont complexes, plus les gains sont visibles. Plusieurs développeurs auraient confirmé d’importants gains pendant la période de test. Par ailleurs, toutes les animations ont été extraites d’Angular/Core et réunies dans leur propre paquet. Si le développeur n’en a pas besoin, le code généré n’en sera que plus léger.

Prise en charge des dernières versions de TypeScript

Angular 4.0 apporte également la compatibilité avec les versions 2.1 et 2.2 de TypeScript, et donc les améliorations apportées au cours des derniers mois par le langage, ainsi que de meilleures performances pour ngc. Universal, qui permet un fonctionnement d’Angular sur un serveur, a de son côté été mis à jour et est de nouveau en phase avec le framework principal. Universal était initialement un projet de la communauté, désormais adopté par l’équipe de développement.

Parmi les autres apports, signalons une plus grande souplesse pour *ngIf et *ngFor, la génération de cartes des sources quand une erreur apparait dans un modèle, l’arrivée des Flat ES Modules, le support expérimental des builds ES2015, tout comme celui des annotations Closure, ouvrant la voie à des optimisations.


chargement
Chargement des commentaires...