Développement : Angular 2 débarque enfin en version finale

Six ans d'âge 62
En bref
image dediée
Développeurs
Par
le jeudi 15 septembre 2016 à 16:00
Vincent Hermann

Google vient de lancer la version 2 d’Angular, son framework conçu pour le développement des applications web. La nouvelle mouture tranche radicalement avec la première, et n’est d’ailleurs pas compatible. Plus modulaire, elle poursuit également des objectifs révisés.

Angular 2 est clairement une version majeure. La première mouture avait été lancée en 2010 et avait rapidement rencontré le succès. La nouvelle arrive donc six ans après et porte en elle des changements importants qui interdisent la reprise du code. Il faudra donc soit passer par un processus de migration (qui n’est pas fourni), soit tout simplement attendre de commencer de nouveaux projets pour basculer sur Angular 2.

Modularisation et TypeScript au premier plan

L’un des changements les plus profonds est la modularisation du framework. On passe d’une structure assez monolithique à un noyau plus petit entouré de modules, par glissement des fonctionnalités. L’ensemble permet d’ajouter facilement des bibliothèques, qui viendront enrichir les composants existants. La nouvelle version prend également mieux en charge les navigateurs et systèmes mobiles récents.

Globalement, l’idée est toujours d'accélérer le développement des applications. Le moyen d’y parvenir est cependant différent, et Angular 2 va réclamer un vrai temps d’adaptation. Ce sera particulièrement le cas pour les développeurs qui l’utilisaient avec du JavaScript. Google indique en effet que le langage recommandé est désormais TypeScript. Créé par Microsoft, il s’agit d’un surensemble de JavaScript conçu pour la gestion des gros projets. Il ajoute notamment le typage statique et une programmation basée sur les classes d’objets. Notez que JavaScript et Dart restent utilisables.

Une révision du cycle de développement

Dans son annonce, Google donne également quelques pistes pour l’évolution de son framework open source dans les prochains mois. Le support des WebWorkers devrait par exemple sortir de son statut expérimental. Le cycle de développement sera par ailleurs révisé, avec des versions majeures, mineures et des patchs de correction, pour un rythme qui se veut plus clair. Les premières seront synonymes de changements incompatibles avec les versions précédentes, tandis que les secondes enrichiront la branche en cours avec des fonctionnalités.

Ceux qui veulent démarrer avec Angular 2 pourront se rendre sur cette page mise en ligne pour aider à la mise en place d’un environnement de développement. 


chargement
Chargement des commentaires...