Google lance discrètement Meet, son Hangouts pour les entreprises

Ahhhh, fresh Meet 27
En bref
image dediée
Services
Vincent Hermann

Google vient de lancer Meet, la version professionnelle de son service Hangouts. L’éditeur concrétise ainsi une vision déjà évoquée, celle d’une focalisation sur le monde de l’entreprise. Mais la stratégie des outils de communication risque de perdre encore en clarté.

On ne peut pas dire en effet que Google manque de tels outils : Hangouts, Messenger (maintenant Android Messages), Allo, Duo… auxquels il faut désormais ajouter un nouveau venu. Avec Meet, Google donne ainsi corps à son idée de diriger Hangouts vers le monde de l’entreprise, avec un outil qui s’intègre parfaitement dans sa G Suite. Cela deux semaines après le lancement d'Amazon Chime, qui marche sur ses plates-bandes.

Meet, lancé sans être vraiment lancé

On pouvait penser jusqu’à présent que l’éditeur dirigerait son Hangouts vers le milieu professionnel en l’adaptant au fur et à mesure, mais il a visiblement choisi de proposer un nouveau service, même si la base est strictement la même. Les employés pourront ainsi utiliser l’application web ou celle pour iOS afin de rejoindre des vidéoconférences HD. Curieusement, aucune application pour Android n’est encore disponible.

Actuellement, il semble que ce lancement silencieux ne soit en fait qu’à moitié réalisé. Par exemple, l’application web fonctionne et est même traduite en français. Impossible cependant d’obtenir l’application iOS dans l’Hexagone. Par ailleurs, le site consacré à la G Suite mentionne bien Meet, mais le lien renvoie vers une erreur 404 pour l’instant.

google meetgoogle meetgoogle meetgoogle meet

Une version survitaminée d'Hangouts

L’application web ressemble beaucoup à celle d’Hangouts, à ceci près que certaines options ne sont pas disponibles, comme la composition d’un numéro pour appeler un téléphone. On peut cependant renseigner un code pour rejoindre une conférence et consulter les réunions prévues.

Les capacités du service sont globalement les mêmes que pour Hangouts, avec la vidéoconférence de groupe, les appels audio, la messagerie ou encore le partage de fichier. Entreprise oblige, les capacités d’accueil sont cependant supérieures : jusqu’à 30 personnes peuvent rejoindre une vidéoconférence, contre 10 pour Hangouts. Une bonne partie de l’écran est consacrée à l’affichage de la personne en train de parler.

Il y a bien entendu une forte intégration avec le reste de la G Suite, particulièrement Gmail et Calendar. L’application mobile affiche ainsi la liste des réunions prévues et l’utilisateur n’a qu’à appuyer sur celle en cours pour rejoindre la conférence. Des boutons permettent de couper le micro et la vidéo.

Actuellement, il manque en fait l’annonce officielle de Google, qui permettra sans doute de mieux appréhender la stratégie de l’éditeur pour cet outil. Nous en saurons également plus sur la disponibilité dans les différents marchés, ainsi que de l’application Android. Reste dans tous les cas que Meet vient s'ajouter à une liste déjà longue de services de communication, sans que Hangouts ne disparaisse pour autant.


chargement
Chargement des commentaires...