Mobile : 2,3 millions de demandes de portabilité fin 2016, un record depuis début 2012

Des cartes SIM sous le sapin 20
image dediée
Téléphonie

La portabilité a atteint un record, avec 2,3 millions de demandes, qui n'atteint tout de même pas les 2,6 millions enregistrées début 2012 à l'arrivée de Free Mobile. Le marché du prépayé continue de s'effondrer, avec un léger recul des opérateurs virtuels. Le MtoM, lui, se porte à merveille avec 800 000 cartes SIM supplémentaires sur le trimestre.

La fin d'année a, une nouvelle fois, été une période dorée pour la portabilité. L'Arcep a publié les chiffres du marché mobile pour le quatrième trimestre. Au 31 décembre, la France comptait près de 73 millions de cartes SIM (hors communications entre machines). C'est 471 000 cartes de mieux sur le trimestre, et 730 000 sur un an.

La fin d'année encore propice à la portabilité

Sur les trois derniers mois, les opérateurs ont traité 2,3 millions de demandes de portabilité. Un record après début 2012, au moment de l'arrivée de Free Mobile. À l'époque, 2,6 millions de numéros étaient conservés lors d'un changement d'opérateur, mettant le système sous pression. Ce record de fin 2016 suit aussi celui de fin 2015, deux millions de demandes. L'une des raisons étant la guerre des prix qui faisait rage à ce moment (voir notre analyse).

Dans le même temps, le nombre de cartes prépayées continue de s'effondrer (-260 000), pour atteindre 11,4 millions. À noter qu'au sein des cartes prépayées, la part d'utilisation continue de chuter à 79,6 % (-1,8 % en trois mois), alors qu'un forfait créé est de facto considéré comme utilisé. Combinées, ces chutes contribuent à la stabilité de la part de l'ensemble des cartes SIM actives (prépayées et forfait) avec 96,8 %, avec une progression de 370 000 sur le trimestre et 880 000 sur l'année. 

En métropole, la progression du parc est portée par les opérateurs disposant de leur propre réseau, avec 530 000 cartes SIM supplémentaires... Quand le nombre de cartes liées à un opérateur virtuel (MVNO) a baissé de 70 000 unités, pour atteindre 7,5 millions au total. En métropole, le marché a crû de 380 000 cartes sur le trimestre, et de 720 000 sur l'année.

Bonne santé en métropole et 11,7 millions de cartes SIM MtoM

Le marché métropolitain compte 1,8 million de forfaits supplémentaires sur un an, quand le nombre de cartes prépayées a chuté de 1,1 million sur 2016. Un ralentissement par rapport à 2015, qui a vu disparaitre 1,9 million de SIM prépayées des réseaux. Les offres sans engagement comptent pour 64,7 % des forfaits (1,2 % sur le trimestre, +4,8 % sur l'année), et atteignent même 70 % du marché résidentiel.

En outre-mer, le nombre de cartes reste assez stable à 2,6 millions (+15 000 sur le trimestre, porté par 25 000 forfaits supplémentaires). Le prochain rapport du régulateur devrait nous donner une première idée de l'impact de l'ouverture officielle de la 4G dans ces zones en décembre, notamment avec l'arrivée de Free Mobile sur certains territoires (voir notre analyse).

Le marché mobile pour entreprises est également en croissance (+75 000 cartes sur le trimestre, +200 000 sur l'année), pour atteindre 8,1 millions de lignes. En parallèle, les communications entre machines (MtoM) s'accaparent 800 000 cartes SIM supplémentaires fin 2016, pour une progression de 1,2 million sur l'année. Total : 11,7 million de lignes, soit près de 14 % du parc total.

Publiée le 03/02/2017 à 17:00
Guénaël Pépin

Journaliste jamais sans sa fibre, spécialiste du marché des télécoms, dénicheur d'initiatives et de replays innovants.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...