Windows 10 : Microsoft détaille le fonctionnement du Game Mode

Major Nelson au rapport 94
image dediée
OS

Confirmé par Microsoft récemment, le Game Mode de Windows 10 a été détaillé hier soir, du moins en partie. On connait ainsi mieux son fonctionnement, ainsi que les différences qui pourront exister entre les jeux Win32 et UWP.

L’idée du Game Mode est simple : augmenter les performances des jeux. Même si Windows est considéré comme la plateforme de prédilection pour le jeu, cet empire est constamment menacé par les consoles et les éditeurs qui aimeraient développer ce marché sur d’autres supports, comme Valve avec Linux.

Mais comment augmenter les performances ? Il n’y a pas en fait tant de solutions. Comme nous l’avions imaginé, il s’agit d’une question de priorité : augmenter celle du jeu en cours d’exécution et baisser celle des processus en arrière-plan, considéré alors comme secondaires. En d’autres termes, bloquer toute possibilité de voler des images par seconde à un jeu.

Priorité des processus : la recette de la Xbox One

La confirmation de ce fonctionnement a été obtenue par Windows Central auprès du responsable Kevin Gammill de chez Microsoft, qui travaille dans l’équipe Xbox Platform. Le Game Mode reprend en effet ce que l’on trouve déjà dans la Xbox One, à savoir mettre l’accent sur le jeu et repousser presque tout le reste. Mais le but n’est pas tant de gagner quelques bribes de performances que d’obtenir un résultat cohérent.

Le Game Mode doit en effet surtout empêcher tout processus en arrière-plan d’affecter les performances du jeu. Sont particulièrement visés les moments où les joueurs peuvent observer une perte de fluidité alors que la puissance du matériel n’est pas directement en cause. Notez que le Game Mode doit également réduire la contention des processus, qui survient quand l’un d’eux attend un objet détenu par un autre.

windows xbox game mode
Crédits : Windows Central

Une activation souvent manuelle, mais persistante

Tous les jeux pourront-ils en profiter ? Oui, mais pas nécessairement de la même manière. Pour les jeux Win32 classiques, l’activation sera manuelle et se fera via la barre de jeu Xbox, que l’on appelle via la combinaison Win + G. Un nouveau bouton permettra simplement d’activer le Game Mode. Le réglage sera persistant et n’aura pas besoin d’être réactivé sur chaque lancement ultérieur, et ce jusqu’à que l’utilisateur ne le désactive.

Pour les jeux UWP – donc vendus sur le Windows Store – la situation sera différente. Il y a beaucoup plus de chances que le Game Mode soit déclenché automatiquement, Microsoft effectuant des tests supplémentaires. Par ailleurs, l’architecture UWP (Universal Windows Platform) étant davantage standardisée (au sens développeur du terme), les optimisations à la volée sont plus simples à appliquer.

Une période d'étalonnage pour les testeurs

Il n’est pas interdit cependant que certains jeux révèlent une incompatibilité, mais la situation est difficile à prévoir car elle dépend de nombreux paramètres, notamment la manière dont les titres ont été développés. Microsoft n’a pas abordé de conditions minimales pour profiter du Game Mode – comme une version requise de DirectX – mais a indiqué être en discussions avec ses partenaires matériels (notamment Intel, AMD et NVIDIA) pour s’assurer que tout ira bien. On imagine en effet que les pilotes seront un rouage important de toute cette mécanique.

En fait, le fonctionnement exact du Game Mode doit encore être rodé, ou plus exactement étalonné. Microsoft attendra avec impatience les retours des testeurs car la liste de ce qui sera laissé actif ou pas n’est pas forcément arrêtée. Les notifications continueront par exemple à arriver, et Cortana restera lui aussi actif, mais rien n’a vraiment été dit pour le reste, notamment Windows Update.

Un Game Mode à la volée

L’ergonomie générale de la fonction a fait en tout cas l’objet d’un soin particulier. Par exemple, l’utilisateur peut activer ou désactiver le Game Mode quand il le souhaite. Il peut notamment vouloir le couper dans le cas où un logiciel en arrière-plan aurait besoin d’une certaine puissance pour continuer à fonctionner. Kevin Gammill a donné comme exemple un rendu Lightroom pendant une partie de Diablo 3. Si tant est que la configuration du PC soit assez puissante pour assurer que les deux tournent correctement.

Autre point intéressant : le Game Mode sera automatiquement désactivé quand l’utilisateur utilisera la vue multitâche de Windows ou rabattra le jeu dans la barre des tâches. La fonction peut visiblement être activée ou coupée sans autre forme de procès. À voir d’ailleurs si le jeu doit être obligatoirement être exécuté en mode plein écran, ou si d’autres types d’affichage (fenêtré et plein écran fenêtré) sont également pris en charge.

En test dans la prochaine préversion de Windows 10

Les testeurs du programme Windows Insider n’auront en tout cas pas longtemps à attendre. Le Game Mode est en effet présent dans la build 15019 qui devait initialement être diffusée ce soir, mais qui arrivera a priori demain soir ou dans les prochains jours. Un retard confirmé par Larry Hryb (Major Nelson). Nous aurons alors l’occasion de revenir sur son fonctionnement et sa facilité d’utilisation.

Dans tous les cas, le Game Mode sera présent en version finale dans la Creators Update de Windows 10, attendue pour le mois d'avril selon les dernières rumeurs.

Publiée le 26/01/2017 à 17:10
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...