4G : SFR continue de mener les déploiements, Orange passe les 10 000 sites

Une bonne année 2016 28
image dediée
Crédits : hh5800/iStock
Téléphonie

Avec près de 1 700 nouvelles antennes et plus de 700 sites ajoutés en décembre, SFR est encore loin devant ses concurrents en termes de déploiements. Les fréquences 800 MHz sont parmi les plus prisées en ce moment, alors qu'une échéance approchait pour la couverture 4G des zones rurales.

Comme tous les mois, l'Agence nationale des fréquences (ANFR) publie les chiffres des déploiements d'antennes et de sites 4G, cette fois pour décembre. Pour mémoire, il s'agit des déclarations des opérateurs sur leurs installations, qui ne sont pas vérifiées à publication.

Voici les chiffres pour le mois passé :

Bouygues Telecom :

  • 2 600 MHz : 1 544 (soit 29 de plus)
  • 1 800 MHz : 7 233 (soit 114 de plus)
  • 800 MHz : 7 430 (soit 762 de plus)
  • 700 MHz : 3 (soit 2 de plus)
  • Total d'antennes : 16 210 (soit 907 de plus)
  • Supports : 10 600 (soit 496 de plus)

Free Mobile :

  • 2 600 MHz : 7 566 (soit 270 de plus)
  • 1 800 MHz : 3 502 (soit 380 de plus)
  • 700 MHz : 236 (soit 7 de moins)
  • Total d'antennes : 11 304 (soit 643 de plus)
  • Supports : 7 568 (soit 270 de plus)

Orange :

  • 2 600 MHz : 6 729 (soit 93 de plus)
  • 1 800 MHz : 764 (soit 158 de plus)
  • 800 MHz : 7 506 (soit 390 de plus)
  • 700 MHz : 0 (pas de changement)
  • Total d'antennes : 14 999 (soit 641 de plus)
  • Supports : 10 038 (soit 274 de plus)

SFR :

  • 2 600 MHz : 3 146 (soit 88 de plus)
  • 1 800 MHz : 3 632 (soit 894 de plus)
  • 800 MHz : 9 519 (soit 715 de plus)
  • 700 MHz : 0 (pas de changement)
  • Total d'antennes : 16 297 (soit 1 697 de plus)
  • Supports : 9 835 (soit 730 de plus)

SFR active plus de 1 600 nouvelles antennes

Une nouvelle fois, SFR s'arroge la première place dans les déploiements, que ce soit en nombre d'antennes supplémentaires (1 697) ou de supports ajoutés (730). Pendant ce temps, Orange dépasse à son tour les 10 000 sites 4G, après Bouygues Telecom.

L'opérateur historique a tout de même déployé 641 antennes supplémentaires en décembre, contre 369 en novembre, 276 en octobre et 210 en septembre. Il accélère donc son rythme de déploiement, même s'il s'affiche dernier dans la course aux antennes. Il reste notamment derrière Free Mobile, qui a ajouté 643 antennes sur un mois, soit deux de plus qu'Orange.

 La 4G en 800 MHz déployée massivement

Détail intéressant : Bouygues Telecom a activé deux antennes 700 MHz supplémentaires, après des mois de stagnation à une antenne. Dans le même temps, Free Mobile a perdu sept antennes dans les mêmes fréquences, alors que l'opérateur compte dessus pour étendre son réseau. Son principal fait d'armes sur le sujet date de septembre, quand il a activé 168 antennes sur ces fréquences. Depuis, à peine 31 supplémentaires ont été ajoutées.

Sous les 1 GHz, les autres opérateurs sont principalement actifs avec les fréquences 800 MHz, très proches. L'ANFR remarque d'ailleurs une croissance de 9 % du nombre d'antennes sur cette bande, contre une moyenne de 5,5 % toutes fréquences confondues. La course pour l'extension de la couverture est donc bien en cours, surtout quand les opérateurs doivent remplir des objectifs dans les zones rurales, sous peine de sanctions de l'Arcep.

Bouygues Telecom, Orange et SFR devaient couvrir 40 % de la population en « 4G 800 MHz » ce mois de janvier. Si l'opérateur historique était en avance, le défi était loin d'être gagné pour Bouygues Telecom et SFR, que le gendarme des télécoms avait mis en demeure début 2016. De quoi les motiver à donner un coup de collier, visible aujourd'hui. Le résultat final interviendra à la prochaine publication de l'observatoire des zones peu denses, qui devrait arriver en février.

Une année 2016 qui a amené du changement

En 2016, plus de 8 000 sites 4G ont été autorisés par l'agence (sur 31 180 au total), calcule-t-elle. Dans le même temps, 6 500 nouveaux sites ont été mis en service par les opérateurs, sur les 27 090 en activité... Soit 24 % de ceux-ci.

En termes de fréquences, l'année a été marquée par l'attribution, depuis avril, de la bande des 700 MHz aux opérateurs mobiles, au détriment de la TNT. Fin mai, Orange et SFR ont été autorisés à utiliser les fréquences en 1 800 MHz sur la 4G, ce qui leur permet de fournir la 4G+ sur trois bandes simultanément, pour des débits dépassant théoriquement 300 Mb/s.

Enfin, au niveau européen, l'idée d'harmoniser l'usage de la bande des 700 MHz a entre les Etats membres été validée. Si elles pourront servir à la 4G, ces fréquences doivent être celles de la future 5G, dont le déploiement commercial est espéré pour 2020. La Commission européenne, notamment, voit une part de l'avenir industriel du continent dans cette technologie, qui fait l'objet d'une course mondiale entre brouillons de standard.

Publiée le 06/01/2017 à 08:50
Guénaël Pépin

Journaliste jamais sans sa fibre, spécialiste du marché des télécoms, dénicheur d'initiatives et de replays innovants.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...