Il y a 25 ans, Tim Berners-Lee présentait le web au monde

Web Is Not Dead 55
En bref
image dediée
Web
Guénaël Pépin

Dans un message du 6 août 1991 sur un newsgroup, Tim Berners-Lee présentait son projet de partage d'informations fondé sur les liens hypertexte. Une étape importante, qui a contribué à mener le système vers le public.

Il y a 25 ans, le web sortait de l'enceinte du CERN (Centre européen pour la recherche nucléaire). Le 6 août 1991, le physicien Tim Berners-Lee présentait sur un newsgroup (alt.hypertext) le concept de son système, basé sur les liens hypertexte, en demandant à ses correspondants d'y contribuer. Sur un serveur FTP, le CERN proposait même un navigateur pour commencer à explorer les premières pages mises en ligne quelques mois plus tôt.

Petit historique : le 12 mai 1989, Tim Berners-Lee proposait au CERN  son projet de partage de l'information en ligne, jugé « vague, mais prometteur » par ses collègues. Le 20 décembre 1990, il mettait donc en ligne le premier site web sur Internet, qu'il présenta officiellement il y a 25 ans aujourd'hui. Le 30 avril 1993, le CERN plaçait le World Wide Web dans le domaine public. En 1994, le web s'ouvre largement au public avec 10 millions d'utilisateurs et la première grande conférence organisée par le CERN à son sujet.

« Pour suivre un lien, un lecteur clique avec une souris (ou entre un nombre s'il ou elle n'a pas de souris). Pour chercher et indexer, un lecteur donne des mots-clés (ou d'autres critères de recherche). Ce sont les seules opérations nécessaires pour accéder au monde entier des données » résume ainsi le père du WorldWideWeb dans son message du 6 août 1991. L'esprit du web était déjà là, et Berners-Lee y présentait déjà son intérêt pour l'interopérabilité et (pourquoi pas) le multimédia.

En 2014, pour les 25 ans de sa première proposition, Tim Berners-Lee appelait à la création d'une « charte de l'Internet ». Il appelait à reprendre en main le web, pour garantir les libertés qu'offre l'outil technique. 25 ans après sa présentation hors du CERN, le web est encore le moyen privilégié de trouver de l'information sur Internet, malgré la montée régulière des applications dans nos habitudes.


chargement
Chargement des commentaires...