Le numérique chez Emmanuel Macron, candidat

« Il n’y a pas d’indépendance sans force économique. Il nous faudra donc travailler plus et poursuivre la baisse des impôts pesant sur le travail et la production » annonce le candidat, qui a mis fin hier au secret de polichinelle dans une lettre publiée sur son site de campagne

« Pour ne pas nous laisser imposer par d’autres les technologies qui rythmeront demain notre quotidien, il nous faudra aussi continuer d’investir dans notre innovation et notre recherche afin de placer la France en tête dans les secteurs qui (..) feront le futur et nous permettront de devenir une grande Nation écologique, celle qui la première sera sortie de la dépendance au gaz, au pétrole et au charbon ». 

Parmi ces secteurs, les énergies renouvelables, le nucléaire, les batteries, l’agriculture, le spatial et… le numérique. 

Le candidat avait déjà à sa façon verdi la Nation française avec cet amendement gouvernemental soumettant téléphones, tablettes et autres produits d’occasion ou reconditionnés à la redevance copie privée. 

Un geste généreux pour les industries culturelles qui la perçoivent, et qui ont depuis redoublé l’envoi de mises en demeure à plusieurs PME du secteur. Sans doute imprimées sur papier recyclé. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !