Gaia-X : Michel Paulin se rebiffe

Le patron d'OVHcloud a déclaré à Politico que le choix de laisser des acteurs comme Alibaba, Huawei ou Microsoft sponsoriser l'évènement annuel du consortium européen était « de mauvais goût ».

D'autant qu'il s'agit d'acteurs qui « ne respectent pas les règles et objectifs » de Gaia-X, ajoute-t-il, appelant à ne pas être naïfs et à avancer. Pour rappel, le projet vise notamment à développer des outils communs comme les labels récemment annoncés.

Cette sortie fait suite au départ de Scaleway mi-novembre. Du côté de chez OVHcloud on préfère « ne pas quitter le navire avant la bataille » et espérer qu'il est encore possible d'avoir une influence positive au sein de ce projet. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !