Comment Next INpact va soutenir les projets qui protègent vos données et votre vie privée

Cryptowar needs money 105
En bref
image dediée
Crédits : anilakkus/iStock
Annonces
Par
le jeudi 29 juin 2017 à 09:00
L’équipe de Next INpact

Et si l'on pouvait renforcer et centraliser les dispositifs de dons à des outils qui nous permettent de protéger notre vie privée ? Souvent sous-financés, ils méritent mieux que ce qui est actuellement en place. De notre côté, nous avons décidé de leur reverser l'équivalent de 33 % des dons annuels effectués à Next INpact.

Comme nous l'avons évoqué ce matin dans un édito, le financement des projets qui assurent la sécurité du web et de nos échanges au quotidien pose question. Ils dépendent encore majoritairement de l'implication (trop faible) de sociétés privées ou d'organismes publics, et manquent le plus souvent de moyens.

Des projets vitaux à la sécurité du web, mais sous-financés

Le cas d'OpenSSL a largement fait parler de lui à l'occasion de la faille Heartbleed, mais on « découvre » chaque année que des dizaines de projets aussi essentiels sont en manque de financement et doivent lancer des appels aux dons, sous peine de disparaître.

Pourtant, ils permettent d'assurer le respect de notre vie privée et de nos données, parfois aussi d'un anonymat nécessaire. Et ce, aussi bien dans le cadre personnel que professionnel, aux journalistes et autres activistes qui vivent dans des pays où la liberté d'expression est clairement menacée. 

L'équivalent de 33% des dons de Next INpact reversés à des projets qui nous protègent

Il nous semble qu'une telle situation ne peut perdurer. Ainsi, outre notre appel à se fédérer autour d'une structure visant à promouvoir ces valeurs, informer les internautes et financer les outils qui nous permettent de nous protéger, nous avons décidé d'agir à notre niveau, à court terme. Et ce, en allant plus loin que la simple rédaction de dossiers sur le chiffrement et autres outils pour la gestion de vos mots de passe ou la préservation de votre anonymat.

Dès cette année, nous réserverons l'équivalent de 33 % des dons effectués à Next INpact à des projets qui nous semblent rejoindre ces valeurs d'intérêt général. Pour le moment, nous avons décidé de soutenir à parts égales GnuPG, le projet Tor, le système d'exploitation Tails ainsi que VeraCrypt. Cette liste aura vocation à s'étendre à travers un dispositif ouvert que nous détaillerons dans un second temps.

Bien entendu, tout se fera de manière transparente. Ainsi, lors de la publication annuelle de nos comptes, nous détaillerons désormais le montant des reversements effectués aux différents projets soutenus en complément de notre bilan financier et du montant des dons effectués à Next INpact. 

Unifier les soutiens afin de les simplifier

Vous pourrez ainsi, en un seul paiement ponctuel ou mensuel, soutenir cinq projets vous tenant à cœur et portant les valeurs d'une technologie qui aide les citoyens plus qu'elle ne les contrôle. Pour rappel, les dons à Next INpact passent par la plateforme J'aime l'info et Okpal. Ils peuvent faire l'objet d'une défiscalisation dans la limite des plafonds légaux, que le don soit effectué par un particulier ou une entreprise.

David sera présent à Pas Sage en Seine de jeudi à dimanche. Tous ceux qui veulent participer et soutenir cette initiative, d'une manière ou d'une autre, sont les bienvenus pour en discuter et tenter d'avancer ensemble.


chargement
Chargement des commentaires...