Apple et la Chine : les liaisons dangereuses

faut changer de chaîne
Economie 3 min
Apple et la Chine : les liaisons dangereuses
Crédits : Manthan Gajjar/Unsplash

Sous l'égide de Tim Cook, Apple a développé une chaîne logistique ultra-performante, mais entièrement dépendante de la Chine. Post-Covid, l'évolution de cette organisation s'annonce aussi urgente que complexe.

Juste avant Noël, la Chine se débattait avec une nouvelle explosion de Covid-19. Au même moment, rapporte le South China Morning Post, Foxconn Technology Group, une entreprise locale et l’un des plus gros assembleurs d’outils électroniques au monde, mettait la dernière main à ses plans de relocalisation d’une partie de ses chaînes de production d’iPad et de MacBook au Vietnam.

Les premiers produits devraient sortir des usines vietnamiennes dès mai 2023. La décision n’est que le dernier d’un faisceau d’indicateurs qui démontrent la complexité des liens qu’Apple a créés avec la Chine… et les difficultés dans lesquelles le géant informatique se trouve, à mesure que les relations entre Pékin et Washington se tendent et que la politique zéro Covid du gouvernement chinois agit sur la production.

Pour être exacte, depuis quelques années, nombreuses sont les industries qui réduisent leurs liens avec le pays qu'elles avaient participé à sacrer « usine du monde ». L’accumulation de taxes américaines sur à peu près tout ce qui est produit en Chine, l’augmentation des coûts du travail sur place et, surtout, l’explosion de la Covid ont été autant de révélateurs de la dépendance dans laquelle les uns et les autres se trouvaient vis-à-vis de l’empire du Milieu.

Mais il est un géant numérique qui se trouve dans une posture particulièrement complexe, le seul qui tire l’immense majorité de son chiffre d’affaires de la vente de matériel (hardware) et non de publicité (comme Meta ou Alphabet) ou de logiciels (comme Microsoft, ou Amazon, qui est de toutes manières quasi-absent de la région) : Apple.

Une précision logistique inégalée…

Car voilà bien une vingtaine d’années que la firme à la pomme, sous la férule de Tim Cook, travaille à polir sa chaîne logistique. Dès son arrivée en 1998, l’actuel PDG de l’entreprise a œuvré à optimiser les chaînes de production, de livraison et de vente de produits Apple.

Parmi ses marottes : fermer les usines et les entrepôts surnuméraires, renforcer les relations avec les sous-traitants – en les passant au grill pour éviter toute friction dans la relation commerciale – et faire fondre l’inventaire. Nombreux sont les médias à rapporter cette phrase qu’il a eue, un jour, à comparer la gestion de ses équipements informatiques à des stocks de bouteilles de lait : si vous dépassez la date de péremption, si vous les gardez trop longtemps, aux yeux de Tim Cook, c’est qu’il y a un problème de gestion.

Au fil des années 2000, Apple a donc noué des liens étroits avec des fournisseurs et des assembleurs très majoritairement installés dans le Sud-Est de la Chine. Dès 2007, l'entreprise arrivait numéro 2 au classement mondial des 25 entreprises ayant les chaînes logistiques les mieux gérées qu’établit Gartner. Elle en a trusté la première place les sept années suivantes.

La société a déversé des milliards de dollars dans la création d’une machinerie maison extrêmement précise, au point de développer « des expertises de niches dont ses rivaux n’avaient aucune idée, et qu’ils concurrençaient encore moins », rapporte le Financial Times.

C’est cette volonté d’investir dans une telle organisation qui a permis de réaliser des prouesses jusque-là considérées comme impossibles dans le milieu informatique – construire un MacBook « unibody », par exemple, d’un seul tenant, grâce à des machines CNC capables d’imprimer des modèles 3D complexes. C’est aussi cet investissement financier, humain et sur la longue durée qui explique que plus de 95 % des iPhone, AirPod, Mac et iPad sortent aujourd’hui d’usines chinoises, et qu’Apple réalise un cinquième de son revenu dans le pays (74 milliards de dollars en 2022).

Qui prend des allures de piège

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !