Ethereum passe au PoS (Proof of Stake)

Je suis pour la preuve de travail, pas la preuve des allocs
Economie 2 min
Ethereum passe au PoS (Proof of Stake)
Crédits : Violka08/iStock

La blockchain Ethereum vient d’opérer le 15 septembre un changement dont vous avez forcément entendu parler, si le monde des blockchains vous est familier, en passant de la preuve de travail à la preuve d’enjeu (ou d'intérêt). Cette mutation va constituer un tournant pour les blockchains, mais est-ce pour le meilleur ou pour le pire ?

Que se passe-t-il ?

Jusqu’à présent, la blockchain sous-jacente à l’Ether utilisait le même paradigme (en français non informaticien : le même modèle) que la plupart des autres blockchains, à savoir la preuve de travail. Le 15 septembre 2022 à 8h42 (heure française), la chaîne est passée en mode Proof-of-Stake dans une opération appelée The Merge.

ETH PoS

En résumant grossièrement, pour inscrire et valider une donnée dans une chaîne en mode Proof-of-Work, il faut trouver la réponse à une question mathématique demandant beaucoup de tests ou de calculs, afin de rendre difficile une modification non souhaitée de la chaîne. La recherche de cette solution s’appelle le minage, et le premier à trouver la réponse gagne une récompense (en cryptomonnaie, généralement). Le chaînage des blocs fait que plus la chaîne avance, plus les blocs anciens deviennent difficiles à modifier car il faut remonter dans la chaîne. Pour plus de détails, une très bonne explication se trouve ici.

L’avantage immense de ce choix est que tous les utilisateurs de la chaîne sont potentiellement capables de contribuer de manière équitable à la création de la chaîne, car la puissance de calcul n’influe « que » sur la probabilité de trouver la réponse au problème mathématique.

Une des conséquences est que si un participant réussit à obtenir 51 % de la puissance de calcul, il devient le maître de la chaîne ; c’est pourquoi les groupes de participants doivent ne pas être trop puissants, ce qui a par exemple conduit certains pools de mineurs de bitcoins à plafonner la puissance de chaque pool afin que personne n’atteigne cette barrière des 51 %.

Une grosse dépense énergétique

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !