Cloud de confiance : pour Guillaume Poupard (ANSSI), un enjeu politique

Cloud Act vs Cloud EU
Droit 1 min
Cloud de confiance : pour Guillaume Poupard (ANSSI), un enjeu politique
Crédits : Marc Rees (licence CC-BY-SA 3.0)

Durant les six mois de présidence française au Conseil de l’Union européenne, Guillaume Poupard espère impulser le sujet cyber au niveau des États membres. Au FIC, le numéro un de l’ANSSI n’a pas caché ses espoirs de bâtir de vrais clouds « souverains », échappant aux règles extraterritoriales des pays tiers.

La présidence française du Conseil sera une occasion en or pour pousser la directive Network Information System (ou NIS) dans sa version 2. Guillaume Poupard, le doigt pointé sur ce « paquet cyber » dévoilée par la Commission européenne le 16 décembre, compte ainsi profiter de ces mois à venir pour porter le sujet au niveau européen. 

Toujours fin 2020, l’ANSSI esquissait déjà ses espoirs sur l’avenir de ce texte, à savoir la poursuite et le renforcement « du socle réglementaire au sein de l’Union ». Un levier qui passera par le « renforcement de l’harmonisation des cadres nationaux proposés par la Commission pour faire du dispositif NIS le cadre réglementaire de référence sur lequel pourront se baser des initiatives sectorielles ». 

Get off of my cloud

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !