Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

iOS 14 : des applications nettement enrichies, des fonctions pas toujours disponibles en France

Dont les pistes cyclables
Mobilité 15 min
iOS 14 : des applications nettement enrichies, des fonctions pas toujours disponibles en France

Terminons notre dossier iOS 14 en faisant le point sur l'évolution des applications : les classiques intégrées au système, la nouvelle Traduction, l'App Store et Arcade. De nombreuses petites améliorations bienvenues, mais qui ne suffisent pas toujours, comme dans Messages.

La boutique d’applications et les mécanismes liés font l'objet de pas mal de mouvements. On commence avec les App Clips, une fonction existant sous Android depuis la version 9.0 (App Slices).

App Clips : des morceaux d’applications, comme sur Android

Ils permettent de télécharger un « petit morceau » d’une application, à la demande d’une page web. Objectif, exploiter directement cette partie pour profiter d’une fonction particulière. Ces Apps Clips sont prévus pour être très rapidement récupérés. Idéalement, ils ne réclameraient pas plus que quelques secondes pour entrer en action, pour ne pas interrompre l’expérience utilisateur.

Différence majeure par rapport aux applications classiques : ils ne restent pas. Une fois que l’objectif est rempli, les Clips sont supprimés au bout de 30 jours s'ils ne sont plus utilisés et n’ont donc qu'un impact mineur sur le stockage. Ceci pour éviter une accumulation de morceaux sur lesquels l’utilisateur n’aurait pas de contrôle.

iOS 14 App Clips

Les contextes où on pourra les rencontrer seront nombreux, mais dépendants de la bonne volonté des éditeurs tiers. Ils pourront ainsi surgir en scannant un code QR, depuis Messages, Plans ou encore une page web dans Safari. Les cas d’utilisation potentiels sont nombreux.

Une boutique peut par exemple déclencher un App Clip depuis Plans pour permettre la prise de rendez-vous. Même chose depuis un site marchand, pour déclencher un acte d’achat en passant par le morceau d’application responsable du processus. D’ailleurs, les App Clips sont compatibles avec Apple Pay.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’applications complètes, ces dernières seront accessibles d’un geste. Les Clips ont par ailleurs les mêmes devoirs, avec l’obligation de demander à l’utilisateur s’il peut accéder aux contacts, photos ou autres. Compatibles avec Sign In with Apple, ils peuvent simplifier la procédure de connexion.

iOS 14 App StoreiOS 14 App StoreiOS 14 App Store

De son côté, l’App Store affiche désormais une vue de synthèse des informations principales : note moyenne, âge recommandé, classement, développeur, langues supportées et poids. Elles sont situées dans un bandeau que l’on peut faire défiler, sous la zone principale contenant le nom de l’app, son icône et son bouton de téléchargement. Appuyer sur l’un des éléments enverra sur le détail correspondant en bas de fiche.

L’App Store d’iOS 14 autorise également le partage familial des abonnements. Comme pour tout ce qui touche aux partages d’achats, ce sont bien les développeurs tiers qui auront le dernier mot.

Notre dossier sur iOS 14 :

Messages rattrape une partie de son retard, de nouveaux Memojis

L’application Apple de messagerie se paie une bonne dose de rattrapage. Même WhatsApp, qui évolue lentement, gardait une belle longueur d’avance sur ce qui restait une version plus évoluée du SMS.

On peut donc désormais épingler des conversations, jusqu’à neuf. Depuis la liste des discussions, il suffit d’en faire glisser une vers la droite. Une zone jaune apparait, avec une punaise. Soit on envoie complètement la conversation à droite, soit on appuie sur la punaise. La conversation est épinglée en haut de l’écran, sous forme de bulle détachée de la liste. C’est à la fois plus visible et plus gourmand en espace.

Augmenter le nombre de bulles ne diminue par leur taille, rendant le mécanisme envahissant au-delà de trois conversations épinglées. Ces bulles signalent l’activité en cours. On y retrouve par exemple l’indicateur de message en cours d’écriture ainsi que les réactions aux messages. Jusqu’à trois miniatures de messages peuvent être affichées autour d’une bulle dans le cas d’une conversation de groupe.

On reste dans les groupes justement, avec la possibilité de mentionner directement une personne, qui recevra alors une notification spécifique. À l’intérieur d’un groupe, un participant peut d’ailleurs choisir de n’être notifié que s’il est ainsi mentionné.

iOS 14 MessagesiOS 14 MessagesiOS 14 MessagesiOS 14 MessagesiOS 14 Messages

Toujours dans les conversations groupées, on peut effectuer un appui long sur un message pour obtenir un éditeur intégré. Telle que réalisée par Apple, la fonction est à la fois mieux pensée et moins pratique que chez la concurrence. Si Bob écrit dans un groupe, qu’Alice lui répond et que Bob réagit en retour, ils verront leur échange isolé chaque fois qu’ils appuieront longuement sur un message.

Pratique quand on veut suivre le fil d’un échange spécifique au sein d’un groupe. On aurait aimé cependant un système plus souple, tel qu’il existe dans Telegram ou WhatsApp. Il suffit d'y faire glisser le message vers la gauche ou la droite (selon l’application) pour déclencher le mode citation. Quand une réponse est donnée, on sait donc à quoi elle se rapporte. Même si le mécanisme d’Apple permet de retrouver l'ensemble de l’échange, les réponses n’en restent pas moins classiques dans la vue par défaut.

Pour les groupes enfin, on note la possibilité de définir une image et un nom. L’image peut être une photo, un Memoji ou même un simple emoji. Tout changement est mentionné dans la conversation.

Les Memojis, sont d'ailleurs encore une fois renforcés. On n’en trouve pas de données, mais ils se veulent plus riches : davantage de coupes de cheveux, d’accessoires pour la tête (casque de vélo, bonnet de bain, etc.), d’âges et de stickers. Ces derniers incluent notamment le câlin, le coup de poing et le rougissement.

Ils sont également plus « expressifs », tout comme leurs stickers. Apple dit avoir pour cela retravaillé les structures musculaires et la morphologie des visages. Enfin, signe des temps, on peut appliquer un masque et en changer la couleur. Une manière de promouvoir les gestes barrière.

Caméra et Photos : de vraies nouveautés

La partie photo d’iOS 14 évolue nettement, surtout côté prise de vue. On y trouve par exemple une série d’optimisations logicielles pour la rendre plus réactive.

On peut ainsi enchainer les prises jusqu’à 90 % plus rapidement et 4 images par seconde (ips). Le temps d’accès à la première prise est réduit d’un maximum de 25 % et de 15 % en mode portrait, selon le matériel utilisé. On trouve même un réglage demandant à l’iPhone de prioriser la prise rapide, pour différer le traitement des photos.

Le mode QuickTake, disponible initialement pour les iPhone 11 et 11 Pro, l'est maintenant depuis les modèles XS et XR. C’est d’autant plus appréciable qu’on le trouve aussi sur le SE 2. Pour rappel, il permet de maintenir l’obturateur appuyé pour enregistrer une courte vidéo.

Une utilisation largement démocratisée par des applications comme Snapchat. Une fois le pouce maintenu, on peut le déplacer à droite pour déclencher un enregistrement classique (on pourra alors relâcher le doigt), ou vers la gauche pour le mode rafale. iOS 14 étend le fonctionnement de ces modes aux boutons de volume. En option, on peut ainsi se servir de Volume Up pour lancer une rafale, tandis que Volume Down pourra déclencher QuickTake.

iOS 14 Caméra PhotosiOS 14 Caméra PhotosiOS 14 Caméra Photos

Chose promise, chose due, on peut désormais changer le format d’enregistrement vidéo directement depuis l’interface de l’appareil photo. Fini l’époque où il fallait se rendre dans les réglages de l’iPhone pour changer la résolution et le nombre d’images. Les deux informations sont placées en haut à droite de l’interface.

Chacune peut être modifiée séparément, la première pour alterner entre 4K et HD (1080p), l’autre entre 30 et 60 ips. Les modes disponibles dépendent du matériel. Sur un iPhone XS par exemple, la 4K peut être filmée en 24, 30 ou 60 ips. Comme toujours, plus le réglage grimpera, plus le poids sera important.

On trouve également des améliorations un peu partout. Par exemple dans le mode Nuit des iPhone 11, l’appareil photo utilise le gyroscope pour fournir un guide visuel, afin que l’utilisateur reste aussi immobile que possible. Il sera d’ailleurs heureux d’apprendre qu’il pourra annuler une capture en cours de traitement, plutôt que de devoir attendre la fin du processus.

Les photographes en herbe pourront en outre verrouiller les valeurs de compensation d’exposition pour une session, tout en choisissant une focalisation et une exposition spécifiques pour une photo. Quant aux amateurs de selfie, une option leur est destinée dans les réglages de l’appareil : afficher la prévisualisation en mode miroir, pour refléter directement le résultat final. Étrange d’ailleurs que ce comportement ne soit pas actif par défaut, tant de nombreux appareils le font depuis longtemps.

Enfin, la caméra saura reconnaître des codes QR plus facilement, surtout quand ils sont de petite taille ou suivent les contours d’un objet.

  • iOS 14 Caméra Photos
  • iOS 14 Caméra Photos
  • iOS 14 Caméra Photos

L’application Photos n’est pas en reste. La nouvelle mouture permet tout d’abord de filtrer les contenus par favoris, modifiés, vidéos et photos, y compris au sein des albums.

Parmi les autres améliorations, les Live Photos sont maintenant lues automatiquement dans les vues Années, Mois et Jours, avec une stabilisation améliorée. Cette dernière l'est aussi pour les Souvenirs qui bénéficient d'un plus grand choix de musiques d’accompagnement et d'une meilleure prise en charge de l’orientation du téléphone.

Photos se dote également de deux apports pratiques. Le premier permet d’ajouter des annotations dans les propriétés des photos, par exemple pour donner du contexte. On peut ensuite s’en servir pour retrouver certains clichés via la recherche d’iOS. Le second est un remaniement du sélecteur d’images. Non seulement la recherche y est enfin disponible, mais la sélection multiple y est plus simple.

Plans : place aux vélos

La plus grosse amélioration de Plans a été présentée durant la WWDC : la prise en charge des vélos. Une fonction d’autant plus attendue que Google Maps les gère depuis longtemps et que l’usage se répand rapidement. Plans proposera donc des itinéraires spécifiques, avec des routes adaptées ou prévues spécialement pour eux.

L’application gèrera le dénivelé et donnera un aperçu aux utilisateurs de ce qui les attend. Elle essaiera, dans la mesure du possible, de proposer des routes sans inclinaison trop prononcée. Elle affichera également les rues congestionnées, mais seulement dans certaines villes.

Une attention spéciale sera portée aux possesseurs d’Apple Watch, dont les instructions et les vibrations pourront être utilisées pour guider le cycliste sans avoir besoin de regarder le téléphone. Des instructions vocales seront bien sûr données si des écouteurs sont branchés.

De même, les véhicules électriques sont pris en compte, l’application affichant par exemple les bornes de recharge, même si leur disponibilité n’est pas garantie. Lors d’un voyage planifié, Plans peut d’ailleurs intégrer son calcul d’heure d’arrivée estimée le temps nécessaire à la recharge du véhicule.

Si une connexion peut être établie entre le véhicule et l’iPhone, Plans pourra afficher le niveau de charge restante et les bornes de recharge les plus à même de convenir. Mais attention, car pour les véhicules électriques comme pour les vélos, il faudra attendre que les cartes soient mises à jour.

iOS 14 PlansiOS 14 Plans

Plans fournit également des indications sur les endroits à visiter dans une ville. Apple les nomme « Guides » : lieux à découvrir, endroits « sympas », restaurants, bars et autres. La firme précise que ces guides sont développés avec des enseignes spécialisées dans ce domaine, mais on attend d’en savoir plus.

L'application affichera par ailleurs les radars et zones de contrôle. Il s’agit d’une annonce globale, mais il faudra en vérifier le fonctionnement réel, car la législation est différente dans chaque pays. En France notamment, l’emplacement précis des radars ne doit pas être indiqué, uniquement les zones de contrôle.

Enfin, Apple promet que Plans pourra récupérer plus rapidement la position fiable de l’utilisateur quand le signal GPS est faible.

Traduire : un joli potentiel, un fonctionnement bancal pour l’instant

Une nouvelle application fait son entrée dans iOS : Traduire. Comme son nom l’indique, elle concentre les fonctions de traduction et prend en charge la traduction de texte et vocale.

Les langues prises en charge sont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, le chinois, le japonais, le coréen, le russe, l’allemand, le français, l’italien, le portugais brésilien et l’arabe. La traduction de texte ne pose pas vraiment de problème. L’application fait ce qu’elle annonce.

Pour la partie vocale, le mode d’emploi est simple : on énonce ce que l’on veut dire ou demander, l’application détecte la langue et traduit dans la langue cible. Le fonctionnement s'est cependant révélé ératique. On mettra ce manque de fiabilité sur le compte de la toute première bêta publique.

iOS 14 Traduire

Un mode conversation permet de basculer l’écran en mode paysage pour qu’il soit coupé en deux, avec à gauche ce que l’on vient de dire, et à droite le résultat dans la langue cible. Une fois la traduction réalisée, elle est prononcée à voix haute par l’application. Le principe n’est pas nouveau, mais intégré à iOS, il pourrait rendre bien des services... lorsqu’il fonctionnera correctement.

Plusieurs actions sont possibles sur les traductions. On peut par exemple les mettre en favoris pour les ressortir facilement en cas de besoin, si elles doivent être souvent prononcées. On peut aussi appuyer sur un mot pour accéder à sa définition. Une page de dictionnaire s’ouvre alors avec les différentes utilisations du mot.

Maison fait la part belle aux automatismes

La gestion de la domotique gagne en souplesse et contrôle. Maison proposera par exemple des actions recommandées en fonction du type du nouvel équipement connecté, comme allumer la lumière de la porte d’entrée à partir d’une certaine heure, ou déclencher l’ouverture du garage juste avant de rentrer chez soi en voiture.

Plusieurs automatismes sont prévus. Les contrôles de Maison pourront ainsi s’afficher dans le Centre de contrôle, différents selon l’heure de la journée. La précision de ceux proposés s’améliorera au fur et à mesure que le système apprendra à connaitre les routines.

Les ampoules connectées ont droit à un traitement de faveur, avec une nouvelle option se proposant d’adapter l’éclairage en fonction de l’heure de la journée. Commencer doucement le matin pour une lumière plus stimulante une fois la matinée bien engagée, pour finir par exemple sur une plus faible et chaude le soir.

Les caméras gagnent notamment une fonction présentée lors de la WWDC : une alerte personnalisée en fonction de la personne à la porte. Maison ne dira plus seulement si quelqu’un se tient à l’entrée, mais qui. L’identification ne peut cependant fonctionner que sur les personnes dument identifiées dans l’application Photos.

Avec les caméras toujours, il devient possible de définir des zones de surveillance qui seront filmées si une détection de mouvement y a lieu.

Notes et Rappels encore étoffés

Les deux applications reçoivent une ribambelle de nouveautés. Les utilisateurs intensifs de Notes remercieront sans doute Apple d’avoir révisé l’ergonomie de plusieurs aspects, surtout de la nouvelle barre d’actions. Les plus courantes, comme verrouiller, scanner, épingler ou supprimer sont maintenant beaucoup plus accessibles.

Parmi les autres apports, on note la possibilité d’ouvrir ou fermer les listes épinglées, une mise en avant des résultats les plus pertinents (du moins selon iOS), la reconnaissance des formes (lignes, arcs, cœurs, étoiles…), l’accès au formatage du texte par un appui long sur « Aa » et un scanner révisé et présenté comme plus précis.

Les Rappels gagnent de leur côté une fonction attendue depuis longtemps : l’assignation de tâches. Comme d’autres applications du même acabit, on pourra donc confier une tâche à une personne, à condition qu’une liste ait d’abord été partagée avec elle. Elle recevra alors un rappel lié à l’activité.

De nombreuses améliorations rendent l’utilisation de Rappels plus souple. On peut par exemple créer de nouveaux rappels directement depuis l’écran des listes, sans plus requérir d’en ouvrir une avant.

On peut aussi appliquer une action (compléter, drapeau, modification de date…) à plusieurs listes d’une traite. Les listes intelligentes peuvent être déplacées ou masquées et, summum du raffinement, on peut maintenant utiliser des emojis et symboles pour personnaliser les rappels.

Enfin, lors d’une correspondance dans Mail, les informations susceptibles d’être interprétées comme des rappels sont présentées comme telles à l’utilisateur, qui les validera ou non.

Arcade : la reprise d’une partie depuis n’importe quel appareil

L’abonnement maison pour un accès illimité à un bouquet de jeux, se dote de plusieurs nouvelles fonctions. Peut-être de quoi enthousiasmer un peu plus les joueurs, le succès étant moyennement au rendez-vous après un démarrage en trombe.  Certains apports sont mineurs, d’autres beaucoup plus importants.

On commence en douceur avec des recommandations dans le Game Center basées sur les titres joués dernièrement par les contacts. Les jeux d’Arcade vont pouvoir également débloquer des succès, comme les plateformes concurrentes depuis longtemps. Les fiches des jeux seront mises à jour pour afficher ces succès et ainsi donner aux joueurs une indication de leur progression. Le Tableau de bord du Game Center sera d’ailleurs appelable depuis les jeux pour vérifier où l’on en est, voir la progression de ses amis, etc.

Beaucoup plus important, il sera possible de faire défiler tout le catalogue, et surtout de le trier. On pourra filtrer les résultats par date de publication, dernière mise à jour, catégorie, support des manettes et autres.

Ajout majeur également, les joueurs pourront reprendre un titre depuis n’importe lequel de leurs appareils. On pourra donc arrêter une partie en cours sur un iPhone par exemple, puis reprendre au même endroit sur un iPad le soir, pour profiter d’un écran plus grand.

Enfin, un mode démo sera disponible pour les jeux Arcade. Les joueurs pourront en récupérer une petite préversion pour se faire une idée et, s’ils sont intéressés, demander que les versions complètes soient téléchargées dès que disponibles, avec un message d’avertissement.

11 commentaires
Avatar de Grishkaone Abonné
Avatar de GrishkaoneGrishkaone- 11/08/20 à 10:24:05

Hey ! Merci pour ce retour complet.

Chose promise, chose due, on peut désormais changer le format d’enregistrement vidéo directement depuis l’interface de l’appareil photo.

C'est déjà le cas depuis iOS 13 :chinois:

Avatar de fofo9012 Abonné
Avatar de fofo9012fofo9012- 11/08/20 à 10:34:46

guider le cycliste sans avoir besoin de regarder le téléphone. Des instructions vocales seront bien sûr données si des écouteurs sont branchés.

C'est plutôt malvenu ! L'utilisation d'un casque (audio :mdr: ) en vélo est interdite (135€ d'amende)

Avatar de Tagah INpactien
Avatar de TagahTagah- 11/08/20 à 10:48:34

Grishkaone a écrit :

Hey ! Merci pour ce retour complet.

C'est déjà le cas depuis iOS 13 :chinois:

Je dois être un peu neu-neu mais je ne crois pas que ça soit possible sur mon iPhone

Avatar de Grishkaone Abonné
Avatar de GrishkaoneGrishkaone- 11/08/20 à 11:11:27

Tagah a écrit :

Je dois être un peu neu-neu mais je ne crois pas que ça soit possible sur mon iPhone

Alors c'est peut-être limité selon les modèles ? Sur un 11 Pro max sous iOS 13, ça fonctionne en tout cas : je peux changer la résolution et le framerate directement depuis la prise de vue.

Avatar de Ohmydog Abonné
Avatar de OhmydogOhmydog- 11/08/20 à 11:58:38

J'ai un 11 pro, et je n'ai pas une telle option.

Grishkaone

Avatar de Ohmydog Abonné
Avatar de OhmydogOhmydog- 11/08/20 à 11:59:56

Ce qui peut être paradoxal au fond avec le mode transparence des AirPods Pro.

fofo9012

Avatar de ilink Abonné
Avatar de ilinkilink- 11/08/20 à 13:30:07

J’aimerais le retour des démos sur l’AppStore. Beaucoup d’app sont payantes sans même la possibilité de tester.. hop un petit bouton démo pourrait être mis sur la page de l’app sans pour autant retourner aux versions démo des débuts de l’AppStore

Avatar de Grishkaone Abonné
Avatar de GrishkaoneGrishkaone- 11/08/20 à 13:31:25

Ohmydog

Dans l'appareil photo, en mode vidéo, en haut à droit tu as HD ou 4K, un tiret et le framerate. En touchant là tu peux pas changer ? Y'a aucune raison que ce soit possible pour moi et pas sur le tiens. D'ailleurs, dans réglage > appareil photo, ces options sont maintenant absentes.

Ça marche aussi pour faire varier le framerate en mode ralenti d'ailleurs.

Avatar de ErGo_404 Abonné
Avatar de ErGo_404ErGo_404- 12/08/20 à 07:01:30

Peut-être pas dans tous les pays

fofo9012

Avatar de Lochnar Abonné
Avatar de LochnarLochnar- 12/08/20 à 13:09:10

ilink

Tu peux l'acheter, la tester quelques heures et te faire rembourser par Apple façon Steam il me semble :)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2