Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Altice One, Canal+, Prime Video : Apple ne prélève plus de commission sur la vente/achat de vidéos

Enfin une révolution
Internet 2 min
Altice One, Canal+, Prime Video : Apple ne prélève plus de commission sur la vente/achat de vidéos
Crédits : twinsterphoto/iStock

C’est un changement important dans la politique d’Apple : des applications vidéo « Premium » peuvent vendre des contenus à leurs utilisateurs, sans reverser une commission à l'entreprise. Certains services en profitent dès maintenant, mais la liste complète n'a pas encore été publiée.

Depuis des années, la situation est la même : Apple prélève une commission de 30 % pour chaque achat effectué via son App Store, y compris pour ceux réalisés in-app. Seule exception : les abonnements récurrents. Après la première année, la part reversée descend à 15 % « seulement ». Certains acteurs sont montés au créneau contre cette pratique.

Car ils la jugent anticoncurrentielle, c’est notamment le cas de Spotify qui s’est montré relativement vindicatif. De son côté, Apple avait répondu de manière tout aussi vive. Plus récemment, Kyle Andeer (vice-président d’Apple en charge des questions juridiques) a aussi défendu son système de commission (entre autres) devant le Congrès américain.

Mais l’entreprise a mis de l’eau dans son vin, comme le rapporte Reuters : « dans des applications vidéo "premium" éligibles comme Prime Video, Altice One et Canal+, les clients ont la possibilité d'acheter ou de louer des films et des émissions de télévision en utilisant le mode de paiement lié à leur abonnement ».

En clair, la facturation peut se faire directement via le compte du service et non plus par Apple, la commission de 30 % n’est alors plus prise au passage. Prime Video permet ainsi de louer ou acheter des vidéos via la carte bancaire rattachée à son compte Amazon, de quoi apporter un regain de concurrence dans le domaine de la (S)VOD.

Apple ne donne par contre aucune précision sur la liste précise des services éligibles, malgré les demandes de plusieurs de nos confrères outre-Atlantique. L’entreprise américaine n’indique pas non plus depuis quand ce changement de politique a été mis en place. Signalons enfin qu’Apple a lancé sa propre offre SVOD tv+ en novembre dernier.

10 commentaires
Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 02/04/20 à 07:28:56

Signalons enfin qu’Apple a lancé son propre offre SVOD tv+ en novembre dernier.

Ceci expliquant cela.

Si Apple avait maintenu cette politique de commission sur les SVOD, la justice aurait considéré que cette pratique favorisait les services d'Apple au détriment de la concurrence, déséquilibrait le marché et constituait ainsi une pratique anticoncurrentielle.

Sachant que la sanction est de 10% du CA mondial du groupe et que les autorités de concurrence commencent à avoir la main lourde, le choix était vite vu.

 

Avatar de the_Grim_Reaper INpactien
Avatar de the_Grim_Reaperthe_Grim_Reaper- 02/04/20 à 07:39:26

js2082 a écrit :

Ceci expliquant cela.

Si Apple avait maintenu cette politique de commission sur les SVOD, la justice aurait considéré que cette pratique favorisait les services d'Apple au détriment de la concurrence, déséquilibrait le marché et constituait ainsi une pratique anticoncurrentielle.

Sachant que la sanction est de 10% du CA mondial du groupe et que les autorités de concurrence commencent à avoir la main lourde, le choix était vite vu.

Surtout que tu peux prendre 10% aux US, 10% en Europe, 10% en Chine... ça commence à faire beaucoup de 10% à force, et ça revient excessivement cher.

Avatar de JoePike INpactien
Avatar de JoePikeJoePike- 02/04/20 à 08:51:22

Apple qui ne prend pas de commissions ?
C'est un poisson d'avril
:D

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 02/04/20 à 10:47:06

JoePike a écrit :

Apple qui ne prend pas de commissions ? C'est un poisson d'avril

Ils n'ont pas vraiment le choix car amazon peut toujours forcer la version web.

Avatar de near667 Abonné
Avatar de near667near667- 02/04/20 à 12:31:03

J'ai du mal à comprendre : est-ce qu'avant un abonnement netflix coûtait 30% plus cher à un utilisateur Apple, ou est ce que c'était netflix qui gagnait 30% de moins ? 

Avatar de RedWave Abonné
Avatar de RedWaveRedWave- 02/04/20 à 14:05:37

La plupart des abonnements iOS étaient plus chers (et le sont toujours, comme Youtube Premium qui est à 13$ depuis iTunes, et 9.99$ depuis le web ou Android).

Édité par RedWave le 02/04/2020 à 14:05
Avatar de Cashiderme INpactien
Avatar de CashidermeCashiderme- 02/04/20 à 14:10:32

Comment ils défendent le principe d'une liste de services éligibles ? S'il le font pour quelques uns, ils ne devraient pas le faire pour tous ?

Avatar de Akhagé Abonné
Avatar de AkhagéAkhagé- 02/04/20 à 15:25:16

Il me semble que c'est la raison pour laquelle Navigo n'existait pas sur iPhone aussi, parce que l'abo aurait été majoré de 30% ce qui est assez scandaleux dans l'absolu

Avatar de jpaul Abonné
Avatar de jpauljpaul- 07/04/20 à 03:19:06

Cashiderme a écrit :

Comment ils défendent le principe d'une liste de services éligibles ? S'il le font pour quelques uns, ils ne devraient pas le faire pour tous ?

En l’état, probablement le produit d’une estimation pifometrique de l’armée d’avocats d’en face par l’inverse de l’animosité commerciale avec le partenaire en question. En gros les copains.

Akhagé a écrit :

Il me semble que c'est la raison pour laquelle Navigo n'existait pas sur iPhone aussi, parce que l'abo aurait été majoré de 30% ce qui est assez scandaleux dans l'absolu

C’est bien plus compliqué que ça. Pour le Navigo en théorie ce serait la commission Apple Pay, qui, bien qu’un peu plus chère qu’un paiement carte normal reste dans les mêmes eaux (au pif puisque négocié banque par banque, on doit être à ~0,10%).

Le truc c’est que le pass navigo ne fonctionne pas comme une carte de paiement mais comme un badge NFC.

Pour que ça marche avec Apple Pay il faudrait que les portiques soient compatibles avec les cartes bancaires sans contact (comme par exemple à Londres, entre autres). La RATP ne le veut pas (alors qu’ils vont renouveler tous les portiques pour la fin du ticket et que c’est hyper pratique pour les touristes et les non abonnés de passer sa CB sur le portique plutôt que de faire la queue pour acheter et recharger un navigo) et à préféré développer son application maison exploitant des api non autorisées par Apple sur l’app store en pensant que comme ils étaient «  importants » ça allait passer crème.

Mais Apple a juste aucun intérêt à donner un passe droit à la RATP sinon tu peux être certain que toutes les banques partenaires viendront demander le droit à accéder à l’api nfc dans leur app maison et en profiter pour renégocier leur contrat Apple Pay.

Alors ok c’est pas que je veuille donner raison au requin Apple mais si la RATP était parti dès le début sur un système standard et «  clé en main » de paiement instantané plutôt que de développer une fois de plus un backend de facturation maison à posteriori, ils n’auraient même pas eu à négocier avec Apple si ce n’est de leur demander à être compatible « Transport Express » ce qui permet de payer sans ouvrir ni déverrouiller et même avec une batterie à plat.

Avatar de Hysterias Abonné
Avatar de HysteriasHysterias- 07/04/20 à 17:30:05

Merci pour l’explication sur la ratp.
Au final personne ne va l’utiliser car exploite la Partie NFC de la SIM....

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.