Applications par défaut, commissions, Siri : Apple défend iOS face au Congrès américain

Le bonheur est dans le pré carré 15
image dediée
Crédits : Justin Sullivan/Getty Images News/Thinkstock
Applications
Vincent Hermann

Interrogée sur plusieurs de ses pratiques, Apple a donné sa version à la Chambre des représentants. Les sujets abordés sont multiples, mais plusieurs ont particulièrement retenu l'attention : le rôle éminent de Safari, le choix des applications par défaut, la commission de l'App Store et les données envoyées à Siri.

En septembre, la Chambre des représentants (chambre basse du Congrès américain) transmettait à Apple une série de questions très précises sur plusieurs points controversés. Ce questionnaire prenait place dans un contexte d’enquête contre certaines grandes entreprises, afin notamment de savoir si les lois en matière de concurrence étaient respectées.

Dans le cas d’Apple, elles étaient d’autant plus intéressantes qu’elles recouvraient certains aspects faisant débat depuis le début pratiquement d’iOS, notamment l’apparition de l’App Store et de la fameuse commission des 30 %, dont le reste de l’industrie s’est inspiré.

Étaient notamment abordés la position centrale de Safari, le choix des applications par défaut, l’obligation de passer par WebKit pour les navigateurs sur iOS, la commission gardée par Apple sur les ventes, la manière dont les applications tierces peuvent concurrencer celles d’Apple, les fonctions réservées à ces dernières ou encore l’accès aux réparations par les boutiques ou encore.

Les réponses ont été fournies par Kyle Andeer, vice-président d’Apple en charge des questions juridiques. Elles permettent de faire le tour de la philosophie de l’entreprise sur ces thématiques et lui donnent l’occasion de défendre son modèle. Les raisons données relèvent cependant plusieurs fois davantage de la stratégie commerciale que de la sécurité

Safari, au centre de bien des questions

Lisez la suite : 92 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...