Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Véhicules autonomes : Google accuse Uber d'avoir volé sa propriété industrielle

Un commerce un peu trop florissant
Droit 3 min
Véhicules autonomes : Google accuse Uber d'avoir volé sa propriété industrielle

Google accuse Uber de lui avoir dérobé de la propriété industrielle. Le vol se serait fait lors de la copie de milliers de fichiers par un ancien employé, aujourd’hui chez Uber. Un procès pourrait ruiner les efforts de l’entreprise dans le domaine des véhicules autonomes, déjà mis à mal.

La plainte de Google émane en fait de Waymo, une société créée par Alphabet pour prendre le relai en 2016 des efforts de Google en matière de véhicules autonomes. La structure rassemble donc des années de travail dans ce domaine, dont on sait qu’il intéresse de très près Google, qui y investit depuis des années.

Un glissement de 14 000 documents techniques

La plainte a été déposée jeudi dernier devant un tribunal local de San Francisco. Elle accuse Anthony Levandowski, ancien employé de Google, d’être parti de l’entreprise fin 2015 en embarquant au passage environ 14 000 documents de conception, pour un poids de 9,7 Go. Des données précieuses portant sur le système Lidar (laser detection and ranging) que Levandowski aurait gardées avec lui.

Peu de temps après son départ de Waymo, il est parti travailler dans une autre entreprise, Otto, spécialisée dans la conception de poids-lourds autonomes. Or, quelques mois plus tard, Uber rachète Otto pour 680 millions de dollars, Levandowski devenant dans l’opération son responsable pour tout ce qui touche aux véhicules autonomes.

Un fournisseur aurait vendu la mèche

Le simple glissement de Levandowski d’une société à une autre pouvait déjà faire craindre à Google d’éventuelles fuites. Mais selon Google, le vol des documents prouverait un véritable transfert de propriété intellectuelle par le jeu des rachats d’entreprise, une situation qui aurait largement profité à l'ex-employé. C'est en effet le développement très rapide d'Otto qui aurait attiré les soupçons de Waymo.

La filiale d’Alphabet détaille d’ailleurs plusieurs points dans l’enchainement chronologique des évènements. C’est en décembre 2016 que l’entreprise aurait reçu les premiers éléments prouvant qu’Otto et Uber utilisaient des designs brevetés de système Lidar. C’est un fournisseur de composants qui aurait vendu la mèche, envoyant un mail à Waymo pour lui faire part d’une étrange découverte : le dessin d’une carte électronique de chez Otto ayant une très forte ressemblance avec celle de Waymo, y compris certaines caractéristiques « uniques ».

Une période complexe pour Uber

Il ne fait aucun doute pour Waymo qu’Otto, et donc Uber, sont responsables devant le Defend Trade Secrets Act, une loi votée l’année dernière et qui se focalise justement sur ce type de transfert de propriété intellectuelle. Waymo réclame donc des dommages et intérêts ainsi qu’une injonction pour bloquer les ventes de tout produit concerné par cette propriété.

L’affaire est sérieuse et pourrait largement mettre à mal les efforts d’Uber dans le domaine des voitures autonomes. Des efforts déjà plus complexes que prévu avec un enchainement de problèmes à San Francisco en fin d’année dernière. Et la plainte de Waymo s’ajoute déjà à un contexte difficile, Uber ayant été accusée par une ex-ingénieure de ne pas lutter contre le harcèlement sexuel dans l’entreprise.

La plainte de Waymo illustre également le changement rapide des rapports entre Google et Uber, le premier étant initialement un investisseur du second. Dans un billet de blog, Waymo indique d’ailleurs que les deux entreprises ont collaboré de nombreuses fois sur ces dernières années et que la décision n’a pas été facile à prendre. De son côté, Uber a indiqué avoir demandé à Eric Holder, qui dirigeait le département américain de la Justice, de se pencher sur la plainte.

32 commentaires
Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 28/02/17 à 08:54:29

Même le vol de brevets et Uberiser.:transpi:

Avatar de sentryman INpactien
Avatar de sentrymansentryman- 28/02/17 à 08:56:04

C'est vraiment une société lamentable uber, vivement quelle disparaisse...

Avatar de picatrix INpactien
Avatar de picatrixpicatrix- 28/02/17 à 08:57:40

Au temps du far west on pendait les voleurs de chevaux.
Que fait-on aujourd'hui aux voleurs de chevaux vapeur autonomes dans l’Amérique de Trump ?

Avatar de anonyme_95bde7ad91b4483068f10094cf1c28ca INpactien

pour un poids de 9,7 Go

J'aurais plutôt dit volume

Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 28/02/17 à 09:05:02

Incroyable
Comment peuvent-ils penser que ca allait passer sans se savoir?

Surtout que le but d'Uber à moyen terme est justement d'avoir une flotte autonome, ça va faire mal s'ils doivent repartir de zéro :transpi:

boglob a écrit :

J'aurais plutôt dit volume

Perso je dis "ce fichier pèse 3Mo", pas " ce fichier a un volume de 3Mo"
En tout cas c'est ni un poids ni un volume donc bon

Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 28/02/17 à 09:07:26

Echarpez vous les yankees, cool. Yeeeeeaaaahhhhhh...

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 28/02/17 à 09:09:47

On sait combien de dommages et intérêts demande Waymo ?

Avatar de CreaYouz INpactien
Avatar de CreaYouzCreaYouz- 28/02/17 à 09:27:55

:sm:Un bon coup de fouet et quelques milliards de $ et on en parle plus.

 10 GO de données technique, doit y en avoir des heures de R&D pour ça :transpi:

Bon et je vais pas pleurer sur Uber, je ne suis pas fan de leur fonctionnement.

Avatar de skan INpactien
Avatar de skanskan- 28/02/17 à 09:28:39

Tout est question de timing.
Uber devient moins rentable pour les investissements de Google?
Ou Google a en interne un projet "kill-%company_name%" qui arrive à maturité?

Avatar de picatrix INpactien
Avatar de picatrixpicatrix- 28/02/17 à 09:36:04

CreaYouz a écrit :

:sm:Un bon coup de fouet et quelques milliards de $ et on en parle plus.

 
Donc à défaut de peine de mort ce sera "tchi-tchi ou l'amende" ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4
  • Introduction
  • Un glissement de 14 000 documents techniques
  • Un fournisseur aurait vendu la mèche
  • Une période complexe pour Uber
S'abonner à partir de 3,75 €