En pleine traversée du désert, Xiaomi laisse partir son vice-président Hugo Barra

Quand soudain, il se barra
Economie 3 min
En pleine traversée du désert, Xiaomi laisse partir son vice-président Hugo Barra

Il y a encore peu, Xiaomi était vu comme le prochain géant du marché des smartphones. Depuis, le constructeur chinois a vu sa croissance caler et devra poursuivre sa route sans Hugo Barra, ex-Google, qui était chargé de l'expansion de la marque hors de l'Empire du milieu.

En 2014, Xiaomi s'est fait une place au soleil en devenant le troisième plus gros vendeur de smartphones au monde, ce sans même s'implanter sur les marchés occidentaux. Le fabricant chinois s'était alors adjugé une part de marché mondiale de 5,3 %, contre 12 % pour Apple et 23,8 % pour Samsung, tout en s'adjugeant la première place en Chine. Une performance qui était alors qualifiée de spectaculaire par bon nombre d'observateurs, tant la marque partait de loin.

Une licorne un peu défraichie

Ce score avait valu à l'entreprise de devenir une des sociétés non-cotées en bourse les mieux valorisées du monde. En décembre 2014, elle avait ainsi bouclé une levée de de fonds pour 1,1 milliard de dollars, avec une valorisation de 45 milliards de dollars. Depuis, seul Uber a fait mieux en faisant culminer sa valorisation à (au moins) 62 milliards de dollars.

Fin 2016, la situation de Xiaomi était par contre très différente. Sur son marché local, le fabricant de smartphones est passé de la première à la quatrième place, à cause notamment d'une chute (sur un an) de ses ventes de 38 % au deuxième trimestre et de 42 % sur le quart suivant d'après IDC.

Pendant ce temps, ses concurrents Oppo et Vivo ont vu leurs ventes doubler, leur permettant de chiper les deux premières places du podium, en ne laissant que la médaille de bronze à Huawei. Si vous vous demandiez pourquoi Xiaomi ne souhaite plus communiquer sur ses ventes de smartphones, voici là un premier élément de réponse.

Xiaomi IDC ventes 2016 Chine

Cette situation ne semblait pas inquiéter Hugo Barra, le vice-président de l'entreprise chargé de son développement à l'international. Il expliquait à Reuters en novembre dernier que la santé de la société ne reposait pas sur les ventes de terminaux, mais sur le reste de ses activités. « Concrètement, on vous donne des téléphones sans que cela ne nous rapporte d'argent [...] On pourrait en vendre 10 milliards et on ne ferait pas le moindre centime de bénéfice » affirmait-il, en estimant que l'avenir de l'entreprise se trouvait plutôt du côté de... l'électroménager connecté.

Et en effet, on a vu Xiaomi se lancer tous azimuts sur de nombreux marchés, de la télévision au cuiseur à riz en passant par le purificateur d'air ou encore un drone.

Hugo Barra sur le départ

Ce week-end, Hugo Barra, anciennement responsable du développement d'Android chez Google, a annoncé qu'il quittait la Chine et Xiaomi pour retourner dans la Silicon Valley. Officiellement, il assure que ce départ est principalement dû au fait que « vivre dans un environnement aussi singulier [que la Chine] a eu de lourds effets sur [sa] vie et a commencé à affecter [sa] santé ».

Bin Li, le cofondateur de l'entreprise assure sur Facebook que cette séparation se fait en très bons termes et que Hugo Barra conservera un rôle de conseiller au sein de l'entreprise. Pour Xiaomi, le prochain défi sera de trouver quelqu'un capable de le remplacer et d'amener la marque vers de nouveaux territoires.

Il faut dire que sur ce terrain, tout reste à faire. Si la société a multiplié les conférences au MWC ou au CES ces dernières années, c'était souvent pour se contenter d'annoncer de nouveaux modèles réservés au marché chinois, qu'il faut donc importer pour en disposer chez nous. Il faudra néanmoins voir si ces nouvelles incursions se feront en priorité sur le marché des smartphones, ou des appareils connectés.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !