Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Impôt 2017 sur les revenus de 2016 : le simulateur officiel est en ligne

Alors, content ?
Internet 1 min
Impôt 2017 sur les revenus de 2016 : le simulateur officiel est en ligne
Crédits : Crobard/iStock

Vous avez envie de savoir quel sera le montant de votre impôt en 2017 sur vos revenus de 2016 ? Bercy vient justement de mettre en ligne son simulateur. 

C'est une tradition du côté du ministère de l'Économie et des Finances : à la mi-janvier, le gouvernement met en ligne son simulateur permettant de calculer le montant de l'impôt sur le revenu pour l'année précédente.

Bien évidemment, cette nouvelle version « prend en compte la dernière législation applicable ». Vous pouvez donc connaitre le montant dont vous devrez vous acquitter. Pour rappel, en 2017, tout impôt supérieur à 2 000 euros devra obligatoirement être payé par voie dématérialisée. Comme toujours, vous pouvez adhérer au prélèvement mensuel si vous le désirez.

Sachez enfin que l'année prochaine marquera un grand changement pour ce qui est du paiement de l'impôt sur le revenu : le prélèvement à la source sera normalement mis en place (voir cette actualité). Bercy précise que ce bouleversement à venir « n'aura pas d'impact sur la déclaration des revenus 2016 » et ne changera rien aux modalités d'imposition pour cette année.

Le calendrier précis de la campagne 2017 n'a pas encore été dévoilé par le gouvernement.

207 commentaires
Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 17/01/17 à 10:12:20

Dommage, je gagne pas assez pour en payer.:craint:

Avatar de Zig76 INpactien
Avatar de Zig76Zig76- 17/01/17 à 10:18:00

Idem, à deux nous n'en payons pas ... Donc pas besoin de simulation ^^

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 17/01/17 à 10:19:20

Je serais pas contre d'en payer, si mon salaire augmenté de façon importante.

Avatar de coucou_lo_coucou_paloma INpactien
Avatar de coucou_lo_coucou_palomacoucou_lo_coucou_paloma- 17/01/17 à 10:22:33

Et pas d'info concrètes pour les revenus 2017 ? J'ai "quelques" jours CET à me faire payer :transpi:

Avatar de Zig76 INpactien
Avatar de Zig76Zig76- 17/01/17 à 10:25:39

Tout pareil.

Avatar de Chaft52 Abonné
Avatar de Chaft52Chaft52- 17/01/17 à 10:27:06

Pour 2017, le calcul est différent. Tu ne payera pas d'impots sur les revenue 2017.

Avec le système actuel tu aurais payé l'impots 2017 en 2018.

En 2018, sur ta paie tout les mois tu paiera des impots pour l'année 2018, d'après ce que j'ai compris
Ex: 31 Janvier 2018 sur ta paie tu aura une ligne (IMPOTS 2018 = xxx €)

Avatar de varlocke INpactien
Avatar de varlockevarlocke- 17/01/17 à 10:30:46

Je suis contrôleur des Finances, je suis informé par NXI avant ma direction que le simulateur est en ligne ... 

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 17/01/17 à 10:32:16

Les miracles de l'administration.:transpi:

Avatar de Just1_ Abonné
Avatar de Just1_Just1_- 17/01/17 à 10:32:52

Si on ne va pas payer d'impôt sur les revenus 2017 ça sera par contre le cas sur tous les revenus de type paiement de l'intéressement, plus valus mobilière (donc action and co) même s'ils ont lieu en 2017 car on fera quand même une déclaration en mai 2018 pour ces choses-là. (Et on les paiera...)

Avatar de coucou_lo_coucou_paloma INpactien
Avatar de coucou_lo_coucou_palomacoucou_lo_coucou_paloma- 17/01/17 à 10:33:57

Il était question pour le gouvernement de mettre en place des mécanismes pour éviter les abus avec les revenus perçus en 2017. Je me demande s'il y a des précisions qui ont été apportées ou non.

edit : bon bah voilà, j'avais raté quelques infos :

les echos a écrit :

Concrètement, l'impôt dû sur les revenus de 2017 (traitements et salaires, revenus fonciers, pensions, etc.) sera annulé au printemps 2018, à l'exception des revenus qualifiés d'« exceptionnels ». Sont considérées comme telles les indemnités de rupture de contrat de travail, de cessation d'activité, de cessation de fonctions de mandataires sociaux, de déménagement, etc. La participation, l'intéressement, les retraits anticipés de plan d'épargne salariale en font aussi partie. Seule la monétisation du compte épargne temps pourrait procurer un (petit) avantage fiscal : les députés ont introduit une exonération sur les dix premiers jours.

Les primes annuelles ne sont a priori pas considérées comme des revenus exceptionnels. 2017 sera donc l'année où il faudra décrocher une grosse prime. Mais attention : comme le souligne la rapporteure du budget, Valérie Rabault, dans son rapport sur le prélèvement à la source, la prime ne doit pas être « accordée manifestement sans lien avec le contrat de travail ou allant au-delà ».

http://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/0211632864559-impot-a-la...

Édité par coucou_lo_coucou_paloma le 17/01/2017 à 10:37
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 21