Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

SFR Presse est disponible : comment ça marche ?

Tous les médias SFR pour le prix des Échos
Mobilité 7 min
SFR Presse est disponible : comment ça marche ?

Depuis hier, le fameux service SFR Presse est ouvert. Pour le moment, il permet aux clients de SFR d'accéder gratuitement à son contenu pour une première phase de test. La mise en place définitive de l'option est prévue pour le début du mois prochain.

Annoncé depuis quelques semaines, SFR Presse est disponible depuis hier. Pour rappel, ce service prend la forme d'une application dans laquelle on peut retrouver les éditions numériques des médias du groupe SFR, rachetés à Altice Media Group. il faut comprendre que vous pourrez télécharger et lire ces journaux dans une version numérique, publicité comprise, sans pour autant disposer d'un abonnement actif sur leurs sites internet.

SFR unifie son offre de presse au sein d'un abonnement unique

Pour le reste, il s'agit d'un forfait unique et annoncé comme accessible à tous (clients SFR ou non) proposé à 19,99 euros par mois... soit le prix d'un abonnement mensuel du pack numérique des Échos (20 euros). Ici, pas d'achat à l'unité ou de pack à construire soi-même comme pour d'autres kiosques concurrents tels qu'ePresse ou LeKiosk, plutôt une offre « façon Netflix ».

Vous aurez ainsi accès à tous les derniers numéros, ainsi qu'aux 29 précédents. On peut donc se demander si cela ne risque pas de faire basculer des abonnés « classiques » vers une telle offre. Actuellement, l'abonnement numérique (site et journal) de Libération est proposé à 15 euros par mois, contre 7,99 euros pour celui de L'Express, 20 euros pour L'Expansion et 7,80 euros pour la version numérique du magazine 01net (actuellement en promotion à 5 euros).

Vous aurez en plus droit aux autres médias spécialisés du groupe qui bénéficient ainsi d'une exposition et de revenus complémentaires qui sont sans doute les bienvenus : Mieux vivre votre argent, Point de vue, Studio ciné live, A nous Paris, Lire, Classica, Pianiste, L'étudiant, Zeste ainsi que Côté Paris / Est / Ouest / Sud.

Comme nous vous l'expliquions hier, c'est d'ailleurs l'un des paris du groupe que d'augmenter à la fois la diffusion de ses médias que de la publicité qu'ils intègrent, sans doute afin de la vendre à un tarif supérieur. 

Une option offerte, puis intégrée à l'abonnement via une remise à la TVA avantageuse

Le lancement s'est fait par une annonce simple, faite hier par SMS à de nombreux clients de SFR, leur proposant de tester gratuitement pendant un mois le service : 

« Info SFR : Bonne nouvelle ! SFR vous offre pendant 1 mois l'appli SFR Presse. A vous les 17 titres disponibles dont l'Express, Libération, l'Expansion, Studio ciné livé... à consulter en illimité où et quand vous voulez ! Créez-vous d'abord un compte puis téléchargez l'appli. Profitez-en jusqu'au 31 mai. Bonne lecture ! »

Pour le moment, les conditions d'accès après cette première phase de gratuité ne sont donc pas précisées, mais il a été confirmé lors de la conférence qu'une bonne partie des abonnés profiteront de cette option gratuitement, via une remise dont la méthode de calcul au prorata permettra aussi au groupe de bénéficier d'un avantage substantiel au niveau de la TVA reversée à l'état.

Le cas des abonnés SFR à des offres d'entrée de gamme ou telles que RED ne semble pas encore totalement décidé, même si l'on imagine qu'ils pourraient disposer d'une offre similaire, mais avec un pack presse réduit par exemple. Pour le moment, rien ne nous a été confirmé sur ce point.

Un site web et des applications Android / iOS, miLibris comme partenaire

Mais passons maintenant au fonctionnement de l'application elle-même. Comme indiqué précédemment, celle-ci est disponible depuis hier. Le site de l'opérateur confirme qu'elle n'est pour le moment proposée qu'à travers des versions Android et iOS, ainsi qu'un site dédié.

Dans la pratique, disposer de l'application ne suffit pas puisqu'elle ne propose pas de procédure d'inscription. Comme expliqué dans le SMS d'annonce, il faut tout d'abord créer un compte. Selon les cas, deux adresses son communiquées : 

Pour le moment, l'accès est en effet réservé aux clients SFR contrairement à ce qui a été annoncé. D'ailleurs, les conditions générales d'utilisation indiquent actuellement que « La souscription au Service SFR PRESSE requiert d'être titulaire d'une offre Box ou Fibre SFR avec TV (LaBox, Box Fibre de SFR, Box Fibre Zive de SFR, RED Fibre TV avec mini décodeur TV , HD Box, HD Box Memory, Décodeur TV classique, Décodeur TV Evolution) ou d'un abonnement mobile SFR (hors SFR Business et SFR la Carte) commercialisé à partir du 24/09/2013 ou d'un forfait RED by SFR. »

Interrogé sur le sujet, SFR nous a indiqué que l'ouverture plus globale se fera dans un second temps, mais sans nous donner plus de précisions pour le moment.

SFR Presse

Pour activer le service, vous devrez choisir un login et un mot de passe spécifique. On se demande pourquoi ceux utilisés pour le compte SFR ne sont pas suffisants, mais cela peut venir du fait que le service est en partie opéré par miLibris qui sert d'intermédiaire technique.

Un service plutôt simple à utiliser et bien pensé

Une fois ce compte créé, il vous suffit de vous connecter sur le site ou dans les applications afin de pouvoir consulter le contenu. La liseuse proposée par miLibris est plutôt efficace (et ne nécessite pas un plugin tel que flash). Il faut dire que la société française est spécialisée dans le domaine. 

Vous aurez ainsi accès à un sommaire détaillé, à une navigation par doubles pages ou de manière un peu plus rapide et à un dispositif permettant de zoomer. Vous pourrez aussi sélectionner un article en particulier afin de l'afficher de manière isolée dans une police adaptée à votre écran. Cela ne sera par contre pas toujours possible, notamment lorsque des visuels seront présents. Mais depuis la version web vous pourrez décider d'imprimer une page en particulier. Pratique pour les mots croisés ou les grilles de Sudoku. Dans les applications mobiles, un mode hors-ligne est proposé. 

SFR Presse

Comme souvent dans ce genre d'offre, il y a quelques limitations. Ainsi, il est précisé dans les CGU que « l'Utilisateur peut utiliser jusqu'à 5 équipements compatibles pour télécharger et lire une édition du catalogue proposé sur les applications et sur le site web, 20 consultations en streaming par édition par jour pour une même édition. [...] Le streaming ou le téléchargement d'un Contenu en 3G/4G (hors Wifi) est décompté de l'internet mobile inclus dans le forfait mobile du client. L'Utilisateur est informé que le catalogue de Contenus proposés dans le cadre du Service est susceptible d'évolution. ALTICE MEDIA GROUP pourra en effet procéder à des ajouts, mais également à des retraits de Contenus ».

Les kiosques de presse numérisée en première ligne

L'ensemble est plutôt convaincant, mais l'offre apparaît tout de même relativement incomplète pour qui veut de la diversité, notamment pour avoir une information qui ne dépende pas que du groupe SFR constitué par Patrick Drahi.

Pour le moment, les services concurrents qui proposent des forfaits à 5, 10 ou 15 euros par mois n'ont pas totalement de souci à se faire puisqu'ils ont l'intérêt d'une offre bien plus étoffée pour eux. Mais SFR a déjà indiqué qu'il proposerait aussi d'autres médias au sein de son offre à terme, sans pour autant donner de date ou détailler les conditions proposées aux éditeurs qui ne font pas partie de son groupe.

Ils vont donc sans doute devoir rester sur leurs gardes et veiller à ce que SFR ne profite pas trop des avantages que peuvent s'accorder mutuellement son kiosque, ses médias et son opérateur afin de garder des pratiques concurrentielles saines.

31 commentaires
Avatar de Northernlights Abonné
Avatar de NorthernlightsNorthernlights- 28/04/16 à 10:06:59

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Pour le moment ca a l'air pas mal

 Presse libre en est ou, du coup ?

Édité par Northernlights le 28/04/2016 à 10:07
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 28/04/16 à 10:08:38

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Les abonnés auront bientôt des nouvelles (mais objectivement, les deux solutions sont assez différentes ;))

Avatar de Zyami INpactien
Avatar de ZyamiZyami- 28/04/16 à 10:19:29

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Mouais par contre ce qui est proposé comme revue ne me fait pas rêvé du tout.

C'est bizarre mais une chaîne de télé comme Histoire à laquelle  je n'aurais jamais eu l'idée de m'abonner si elle n'avait pas été proposé à 49 cents chez Free (et gratuite sur la Bbox), je ne l'aurais jamais acheté, maintenant j'en suis fan.
Là il y a vraiment rien qui m'attire, quitte à proposer un bundle de magazine, au pire, autant en proposer qui sortent du lot. Ici ce n'e sont que des titres mainstream qu'on trouve au format papier chez le dentiste et en général bourré de pub. Je parle même pas de libé et de l'Express qui vivent déjà de subvention de l'état.

Avatar de Ami-Kuns Abonné
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 28/04/16 à 10:24:13

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Aucun magazine qui fait envie, personnellement.😐

Avatar de Naneday INpactien
Avatar de NanedayNaneday- 28/04/16 à 10:41:11

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

>Le streaming ou le téléchargement d'un Contenu en 3G/4G (hors Wifi) est décompté de l'internet mobile inclus dans le forfait mobile du client.

Ca devrait pas exister ce genre de pratique si le contenue vient de l'operateur directement

Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 28/04/16 à 10:43:22

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Naneday a écrit :

>Le streaming ou le téléchargement d'un Contenu en 3G/4G (hors Wifi) est décompté de l'internet mobile inclus dans le forfait mobile du client.

Ca devrait pas exister ce genre de pratique si le contenue vient de l'operateur directement

Et la neutralité des réseaux ?

Avatar de Naneday INpactien
Avatar de NanedayNaneday- 28/04/16 à 10:48:30

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Je suis un simple consommateur lambda qui fait une constatation

Je ne suis ni acteur du marché, ni politique, ni association

Avatar de 2show7 INpactien
Avatar de 2show72show7- 28/04/16 à 10:51:50

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Naneday a écrit :

>Le streaming ou le téléchargement d'un Contenu en 3G/4G (hors Wifi) est décompté de l'internet mobile inclus dans le forfait mobile du client.

Ca devrait pas exister ce genre de pratique si le contenue vient de l'operateur directement

La grève n'existe pas chez ces transporteurs (il faut les payer)

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 28/04/16 à 11:24:15

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Raison de plus pour t'en préoccuper ;)

Avatar de Akoirioriko INpactien
Avatar de AkoiriorikoAkoirioriko- 28/04/16 à 11:30:38

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Naneday a écrit :

Je suis un simple consommateur lambda qui fait une constatation

Je ne suis ni acteur du marché, ni politique, ni association

Et alors ? Il est admis que la neutralité du réseau est un concept absolu qui ne dépend pas d'un point de vue ou d'une condition et qui ne doit pas servir des intérêts particuliers donc le fait que tu sois un consommateur lambda n'entre pas en ligne de compte.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4