Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Hadopi : l’État condamné à payer 900 000 euros à Bouygues Télécom

Surprise sur prise
Droit 2 min
Hadopi : l’État condamné à payer 900 000 euros à Bouygues Télécom
Crédits : Marie-Lan Nguyen

Le Conseil d’État vient de condamner les pouvoirs publics à verser 900 000 euros d’indemnités à Bouygues Télécom, au titre des 2,4 millions d’adresses IP identifiées (jusqu’ici sans compensation) dans le cadre de la riposte graduée.

Ce qui devait arriver arriva. Fin décembre, le juge administratif a accédé aux demandes de Bouygues Télécom, en ordonnant à l’État de publier dans les six mois le décret d'application de la loi Hadopi de 2009 relatif à l’indemnisation des fournisseurs d’accès à Internet. En l’absence de ce texte, ceux-ci travaillent gratuitement depuis plus de cinq ans pour le compte de la Haute autorité, qui leur transmet chaque semaine des milliers d’adresses IP (dont il faut retrouver le titulaire, qui écope par la suite d’un avertissement).

Au travers d’une décision rendue lundi 4 avril, signalée sur Twitter par Vincent Granier, le Conseil d’État a indemnisé Bouygues Télécom pour ses services, en attendant que le gouvernement publie – enfin – ce fameux décret. Le juge administratif souligne que la Hadopi a toujours « refusé de procéder au paiement des factures qui lui ont été adressées par la société Bouygues Télécom au motif qu'aucun décret n'avait été pris pour permettre l'indemnisation des prestations effectuées ». Or le « délai raisonnable » pour publier ce texte d’application était à ses yeux « dépassé » depuis le mois de septembre 2010 (soit quinze mois après l’adoption de la loi Hadopi 1). L’État est ainsi jugé « fautif », et le Trésor Public appelé à réparer ses erreurs...

37,5 centimes par adresse IP

Ce sont donc 900 000 euros que Bercy devra verser à l’opérateur, en compensation des 2,4 millions de demandes d'identification traitées entre septembre 2010 et novembre 2015. Soit 37,5 centimes d’euros par adresse IP. Pour en arriver à ce montant, le Conseil d’État a relevé que Bouygues Télécom avait été contrainte de « mettre en place des traitements particuliers et à utiliser des ressources techniques et des moyens humains, entraînant pour elle des surcoûts spécifiques ». Le juge n’est pas allé aussi loin que ce qu’espérait le FAI (1,26 million d’euros), mais a tout de même été plus généreux que le rapporteur public – qui misait sur 815 000 euros.

Si l’opérateur s’est refusé à tout commentaire, cette décision risque d’aiguiser l’appétit des autres fournisseurs d’accès, qui vont sans nul doute réclamer eux aussi leur dû – sachant que Free a d’ores et déjà initié une procédure similaire. Le tout vient surtout alourdir « officiellement » le coût de la riposte graduée, après que les pouvoirs publics aient joué à la politique de l’autruche pendant des années...

93 commentaires
Avatar de anonyme_e9710b9f0da191d87895c18d8068aae9 INpactien

Ha ha ! :D

Édité par Crillus le 07/04/2016 à 13:01
Avatar de picatrix INpactien
Avatar de picatrixpicatrix- 07/04/16 à 13:02:32

Avec tout cet argent, Martin n'a donc plus besoin de vendre ...
Voilà la vraie raison de l'échec de la négociation.

Avatar de loser Abonné
Avatar de loserloser- 07/04/16 à 13:03:00

Je suis heureux de voir que l'argent de mes impôts va être utilisé à bon escient. Merci l'Etat, merci les ayant-droits :ouioui:

Avatar de acta360 INpactien
Avatar de acta360acta360- 07/04/16 à 13:03:09

c'est notre argent snif..

Avatar de Altair31 Abonné
Avatar de Altair31Altair31- 07/04/16 à 13:03:13

Faudrait vraiment que la Hadopi soit payée par les majors !
Je propose 50 cents par IP...

Avatar de sniperdc INpactien
Avatar de sniperdcsniperdc- 07/04/16 à 13:06:07

Connaissant l'état ce n'est qu'un prêt...

Avatar de kazord Abonné
Avatar de kazordkazord- 07/04/16 à 13:10:20

il aurai quand meme pu preter l'argent des le départ plutot que d'utiliser ce subterfuge pour reduire les couts de la Hadopi

Avatar de Vilainkrauko Abonné
Avatar de VilainkraukoVilainkrauko- 07/04/16 à 13:11:02

Mouais ... et qui paye au final ?

Toujours les même !!!! :roll:

Avatar de Ne2l Abonné
Avatar de Ne2lNe2l- 07/04/16 à 13:12:52

Même si finalement c'est con car c'est l'argent du contribuable qui sert à le fliquer (et qui est versé à des sociétés privées), je trouve ça bien que il y ait du mouvement de ce coté.

Au bout d'un moment, il faut assumer ses décisions. Reste a voir si ils vont ajouter la dépense quelquepart dans le budget Hadopi histoire que lorsque l'on parle de son coût, on ait le vrai.

Avatar de Solix INpactien
Avatar de SolixSolix- 07/04/16 à 13:14:16

De toute façons quelque soit le coût, ça sera légitimé et ça ne changera rien.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 10