Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

SteamOS 2.0 : un premier test annonce des performances en deçà de Windows 10

Un premier jet qui mérite d'être retravaillé
SteamOS  2.0 : un premier test annonce des performances en deçà de Windows 10

Avec le lancement officiel des Steam Machines, s'accompagne celui de SteamOS, la distribution Linux dédiée au jeu vidéo développée par Valve. Selon les premiers résultats circulant sur la toile, il ne faut pour le moment pas s'attendre à obtenir les mêmes performances en jeu que sous Windows 10.

Après de très longs mois d'attente, les Steam Machines sont enfin disponibles chez les revendeurs, avec des modèles notamment proposés par Alienware et Materiel.net. Ces ordinateurs ont pour particularité de ne pas être livrés avec Windows, mais avec SteamOS, une distribution Linux dérivée de Debian, développée par Valve. Celle-ci n'est pas seulement disponible sur des machines spécialement vendues comme telles, puisque SteamOS peut être téléchargé gratuitement et installé sur n'importe quel PC ou presque.

Un système d'exploitation taillé pour le jeu, qui peine côté performances

L'éditeur décrit son système d'exploitation comme étant « optimisé pour être utilisé dans un salon ». Il s'est donc concentré sur son ergonomie afin de rendre son utilisation agréable à la manette. Cela se traduit donc par une interface héritée du mode Big Picture de Steam.

Mais la qualité d'un système d'exploitation ne se mesure pas qu'à l'ergonomie de son interface, elle se mesure aussi par ses performances en jeu. De ce côté-là, SteamOS ne semble pas encore être tout à fait au point. Nos confrères de ArsTechnica se sont lancés dans une série de tests afin de comparer les performances d'une configuration assez standard (Pentium G3220, GeForce GTX 660, 8 Go de RAM) sous SteamOS et Windows 10, sur une sélection de jeux populaires.

Sur Metro Last Light Redux, ils notent des différences de performance de l'ordre de 20 % avec une définition de 2560 x 1600 pixels et détails minimum, avec 50 images par seconde sous Windows contre 40 avec la dernière version en date de Steam OS. Sur Middle-Earth : Shadow of Mordor en 1972 x 1120 pixels, réglages ultra, passer de Windows 10 à SteamOS, se traduit par un passage de 34 à 15 images par seconde.

Les jeux exploitant le moteur Source de Valve (Dota 2, Portal, Team Fortress 2...) ne s'en tirent pas spécialement mieux avec des différences pouvant dépasser les 30 %, en 2560 x 1600, détails maximum cette fois. Dans tous les cas, les titres restent jouables sous Linux, avec un framerate toujours bien au-delà des 30 images par seconde. Mention spéciale à Left 4 Dead 2 qui tourne aussi bien avec les deux systèmes d'exploitation.

Des raisons difficiles à cerner

Il n'est malheureusement pas possible de désigner le coupable de cette dégradation observée des performances, notamment parce qu'une seule configuration matérielle a été testée par nos confrères. Plusieurs sources sont en effet envisageables. D'un côté, les éditeurs ont pu se contenter d'assurer le service minimum sur leur portage Linux, quitte à négliger les performances. Les fabricants de cartes graphiques peuvent eux aussi être pointés du doigt pour leurs pilotes Linux, pas toujours aussi travaillés que sous Windows. Enfin, il ne faut pas non plus totalement écarter le système en lui-même qui peut également causer certains ralentissements. Dans tous les cas, il faudra suivre avec attention les prochains tests de Steam Machines afin de confirmer ou d'infirmer certaines hypothèses

Malgré l'initiative de Valve consistant à proposer aux joueurs une autre option que celle du tout Windows et à inciter les développeurs à ne pas négliger Linux, l'essai ne semble pas encore transformé. Espérons donc que la firme de Bellevue saura se donner le temps de faire le nécessaire. 

157 commentaires
Avatar de Konrad INpactien
Avatar de KonradKonrad- 16/11/15 à 13:09:01

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Sans doute un mélange de drivers mal optimisés, de SteamOS qui bouffe des ressources pour rien...

D'autres tests montrent des différentes beaucoup moins marquées entre Ubuntu et Windows 10, cela ne vient donc pas de Linux en général, mais bel et bien de SteamOS...

Avatar de Alucardisme INpactien
Avatar de AlucardismeAlucardisme- 16/11/15 à 13:13:23

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Pas encore checker steamOS 2.0 mais come c'est une debian , le kernel est probablement pas le 4.3 et Mesa-devel 11.1 est surement pas non plus disponible.

Currieux aussi de savoir quel versions des drivers Nvidia sont fournis.

 
 

Avatar de Tirr Mohma INpactien
Avatar de Tirr MohmaTirr Mohma- 16/11/15 à 13:13:44

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Je penche aussi pour un mixte steamOS, pilotes pas adaptés et portage moins développé sous linux que sous windows.

 

Avatar de jb18v Abonné
Avatar de jb18vjb18v- 16/11/15 à 13:17:24

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

1972 x 1120 pixels c'est quoi ces réglages barbares ?

Avatar de bingo.crepuscule INpactien
Avatar de bingo.crepusculebingo.crepuscule- 16/11/15 à 13:18:04

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

L'interface Big Picture semble bouffer quelques ressources derrière, mais c'est loin de ne venir que de ça, de façon général, à part sur les jeux Valve, les équipes portant les jeux vers OpenGL ne se foulent pas trop, et utiliser un wrapper DX => OpenGL voir même des frameworks faisant grosso modo le taff de Wine, n'aide pas.

Ça, c'est sans parler des drivers, du côté de Nvidia il y a du mieux à chaque nouvelle version, mais du côté d'AMD c'est vraiment l'horreur, ne prenez surtout pas de carte AMD si vous projetez de jouer sous Linux, les performances sont terriblement en deçà de ceux pour windows, des deux côtés il y a beaucoup moins de gens qui bossent sur les pilotes d'autres OS que Windows (drivers souvent bourrés de hacks à la sortie d'un nouveau jeu pour une bonne prise en charge/optimisation)

Je suis néanmoins confiant, l'OpenGL et OpenGL ES ont le vent en poupe, entre les smartphones, MacOS, et la PS4, on finira bien par avoir des portages corrects, c'est un bon début. :)

Je vais télécharger la nouvelle version de SteamOS pour tester tout ça, et sans doute conserver un dual boot pour surveiller les évolutions en la matière, se passer de Windows ne serait pas du luxe.

Du côté des SteamMachines, Alienware semble être la meilleure opportunité pour les intéressés, à ma connaissance ce sont les seuls à avoir demandé à Nvidia de leur tailler un GPU sur mesure (et drivers au poil donc !), et tout intégré comme le font Sony et Microsoft et Nintendo dans leurs consoles côté GPU.

Bref, laissons leur le temps, à mesure que de gros titres seront portés, les choses s'amélioreront :)

Édité par bingo.crepuscule le 16/11/2015 à 13:20
Avatar de 0xFlame INpactien
Avatar de 0xFlame0xFlame- 16/11/15 à 13:18:30

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

développer de l'OS ne fait pas partie des choses les plus simples, et on peut difficilement demander a steam qui sort a peine son bestiau de faire de l'extra performant comparé a 'crosoft qui fait ça depuis ses débuts...

après, avec beaucoup plus d’expérience, ya moyen pour que sur le plan vidéo ludique steam mange 'crosoft, mais c'est clairement pas pour aujourd'hui (oui je suis utopiste, je sais, mais j'ai tellement d'espoir... )

Avatar de bingo.crepuscule INpactien
Avatar de bingo.crepusculebingo.crepuscule- 16/11/15 à 13:22:11

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

La version bêta disponible jusque là se basait déjà sur Linux 4.1, donc il y a des chances que le noyau soit plus récent, du coup, à tester !

Avatar de white_tentacle Abonné
Avatar de white_tentaclewhite_tentacle- 16/11/15 à 13:22:53

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Il y a un truc très curieux avec leur test, c’est la différence notable sur les calculs CPU / FPU. Normalement, l’OS ne devrait pas intervenir ici, ou alors à l’extrême marge. Là il y a un écart significatif.

Ça peut vouloir dire plusieurs choses :

  • il y a quelque chose en tâche de fond qui bouffe des ressources sur le linux

  • il y a un soucis à la compilation du programme de bench (moins bonnes optimisations)

    Dans tous les cas, c’est curieux et ça mériterait d’être creusé.

Avatar de eglyn Abonné
Avatar de eglyneglyn- 16/11/15 à 13:25:36

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Pour avoir tester Torshlight 2 sur les 2 plateformes sur le même PC, il y a une bonne différence de FPS, mais seulement avec les graphismes/résolution poussés à fond.
Au minimum, les FPS sont les mêmes.
Ca peut donner un indice peut-être sur la source du problème.
 

Avatar de zeebiXx INpactien
Avatar de zeebiXxzeebiXx- 16/11/15 à 13:29:17

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

0xFlame a écrit :

après, avec beaucoup plus d’expérience, ya moyen pour que sur le plan vidéo ludique steam mange 'crosoft, mais c'est clairement pas pour aujourd'hui (oui je suis utopiste, je sais, mais j'ai tellement d'espoir... )

Oui, c'est comme Linux qui va bien finir par tuer Windows depuis 20 ans :)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 16