Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Anorexie : au Sénat, l'obligation de signaler les photos retouchées étendue aux vidéos

Trop gros, passera pas.
Droit 2 min
Anorexie : au Sénat, l'obligation de signaler les photos retouchées étendue aux vidéos
Crédits : Dirk Ercken/Hemera/Thinkstock

Après les députés, au tour des sénateurs de se pencher sur le projet de loi sur la santé. Discuté en hémicycle dès septembre, le texte a déjà été amendé en commission afin notamment de lutter contre la valorisation excessive de la minceur. Les parlementaires ont en effet étendu aux vidéos la régulation des images de mannequins un peu trop photoshopées.

Dans le cadre des débats autour du projet de loi, les députés avaient été inspirés par des propositions de loi signées Valérie Boyer et François Vansson (LR), pour faire de l’apologie de l’anorexie une infraction. Dans la foulée, ils adoptaient un amendement PS visant à réguler les photos commerciales de mannequin, du moins quand « l'apparence corporelle a été modifiée par un logiciel de traitement d'image afin d'affiner ou d'épaissir la silhouette ».

Dans un tel cas, ces contenus photoshopés devaient porter la mention « Photographie retouchée ». Évidemment, la mesure était très large, s’appliquant à la presse papier, TV, ou encore sur Internet, avec à la clef une amende de 37 500 euros, prune  pouvant être portée à 30 % des dépenses consacrées à la publicité.

Au Sénat, où sont examinées désormais ces dispositions, ce chantier législatif a soufflé le chaud et le froid. La première infraction a en effet sauté en commission des affaires sociales car sa rédaction actuelle risquait de réprimer « des sites créés par des personnes malades », selon la rapporteure Cathrine Deroche (LR). Celle-ci a déjà corrigé le tir avec un nouvel amendement pour la séance de septembre.

Des « photos » aux « images » retouchées

L’article sur les photos de mannequin a lui été refondu et davantage encore étendu. À l’initiative de la même rapporteure, il est ainsi proposé de créer un nouveau chapitre dans le Code de la santé publique, intitulé « Lutte contre la maigreur excessive ».

Adopté le 21 juillet dernier en commission des affaires sociales, l'amendement 327 prévoit maintenant que « toute image publicitaire sur laquelle apparaît un mannequin (…) et dont la silhouette a été modifiée par un logiciel de traitement d'image doit comporter une mention qui indique que cette image a été retouchée. »

En quoi y a-t-il extension ? Simple : en mentionnant « l’image » plutôt que « les photos », les sénateurs étendent l’obligation aux vidéos et non plus aux seules photos. Par ailleurs, ils précisent expressément que cette régulation repose sur les épaules des annonceurs et frappe aussi tous les contenus imprimés et les publications périodiques. Pour Internet ou la télévision, une petite nuance géographique cependant : seuls seront soumis à cette régulation les « messages émis et diffusés à partir du territoire français et reçus sur ce territoire ». L’amende a d'autre part été rabaissée à 30 000 euros. Somme qui reste bien rondelette.

151 commentaires
Avatar de jb18v Abonné
Avatar de jb18vjb18v- 30/07/15 à 07:13:40

le sous titre + "Somme qui reste bien rondelette." :mdr: :dix:

Avatar de Drepanocytose INpactien
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 30/07/15 à 07:19:39

Et bah c'est très bien.
Au lieu de retoucher les photos et les vidéos (illégal) on imposera aux poufs mannequins de ne plus manger pendant 6 jours avant un shooting, ou de prendre un taenia....
Elle seront naturellement squelettiques, sans illégalité.

Avatar de XMalek INpactien
Avatar de XMalekXMalek- 30/07/15 à 07:24:42

c'est déjà le cas... mais on les retouche encore plus histoire de donner des objectifs inatteignables aux femmes.

Avatar de FunnyD INpactien
Avatar de FunnyDFunnyD- 30/07/15 à 07:32:35

XMalek a écrit :

c'est déjà le cas... mais on les retouche encore plus histoire de donner des objectifs inatteignables aux femmes.

Et ils gomment les cotes trop apparentes, ils nettoyent la peau...

Avatar de DHKold INpactien
Avatar de DHKoldDHKold- 30/07/15 à 07:33:26

Mouai, enfin celle qui considère qu'une photo représente un objectif à atteindre, j'aurais tendance à penser que le problème vient plus d'elle que de la photo...

Avatar de coucou_lo_coucou_paloma INpactien
Avatar de coucou_lo_coucou_palomacoucou_lo_coucou_paloma- 30/07/15 à 07:36:11

D'où les lois pour protéger les plus faibles.

/bisounours

Avatar de Drepanocytose INpactien
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 30/07/15 à 07:37:36

XMalek a écrit :

c'est déjà le cas... mais on les retouche encore plus histoire de donner des objectifs inatteignables aux femmes.

En parlant de ca j'ai entendu parler la semaine derniere de la mode du "thigh gap" chez les poufs.... Terrifiant !

Avatar de Nasmadoi INpactien
Avatar de NasmadoiNasmadoi- 30/07/15 à 07:37:57

Cette loi concerne telle aussi les hommes politiques qui font du vélo?

Avatar de Reznor26 INpactien
Avatar de Reznor26Reznor26- 30/07/15 à 07:38:18

Ils feraient mieux de prévoir quelques heures d'apprentissage de lecture de l'image à l'école, puisque toutes les photos sont retouchées sans exception (même si ce n'est pas forcément pour rendre plus maigre). Même les pauvres selfies pour réseaux sociaux le sont. À l'arrache bien souvent, mais ils le sont quand même. C'est donc plus une conscience globale qu'il convient d'acquérir, une distance par rapport à l'image numérique en général.

Avatar de CR_B7 Abonné
Avatar de CR_B7CR_B7- 30/07/15 à 07:38:30

On aura donc la mention "photo retouché" sur toutes les pages des magasines feminin ?
 
 Et sur la une de 100% des magasines ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 16