Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Piratage : 4 milliards de titres musicaux téléchargés en 2014 selon l’IFPI

IFPI c'est tout
Droit 2 min
Piratage : 4 milliards de titres musicaux téléchargés en 2014 selon l’IFPI
Crédits : jmiks/iStock/Thinkstock

La Fédération internationale de l'industrie phonographique, qui compte parmi ses rangs les principales maisons de disques de la planète (Universal, Warner, Sony...) a présenté hier son dernier rapport annuel mondial. La puissante organisation en a ainsi profité pour faire un point sur la situation du piratage.

« Le piratage reste un énorme problème pour l’industrie musicale, qui agit comme un frein sur une croissance durable » expose d’entrée le rapport de l’IFPI. L’institution estime à 4 milliards le nombre de téléchargements de musiques en 2014 via BitTorrent – échanges dont une « vaste majorité » serait illicite. Sans en dire davantage sur ce qui lui permet d’avancer un tel chiffre, le lobby des majors souligne que celui-ci ne prend pas en compte ni les autres formes de partage en peer-to-peer, ni les autres « canaux » séduisant certains pirates : téléchargement direct, stream ripping, etc.

L’IFPI vante l’efficacité du blocage

Face à ce phénomène et à ses « évolutions constantes », l’IFPI explique qu’elle privilégie tout d’abord la piste du blocage. L’organisation soutient ainsi qu’il y a aujourd’hui 480 sites bloqués au travers de 19 pays différents. En France, ce sont les sites de la galaxie Allostreaming et le célèbre The Pirate Bay qui font désormais l’objet d’une telle mesure de rétorsion, à l’initiative notamment des majors de la musique.

ifpi bittorrent
Crédits : IFPI

« Le blocage a prouvé son efficacité » retient surtout l’IFPI, alors que de précédentes études mettaient au contraire en lumière le faible impact de cette stratégie. « Si bloquer un seul site n’a pas d’effet significatif sur le trafic global des services illicites, il y a un impact majeur dès lors que plusieurs sites leaders sont bloqués. » L’exemple du Royaume-Uni, où plusieurs dizaines de sites ont été bloqués en plus de The Pirate Bay, est tout particulièrement mis en avant. L’organisation des majors affirme à cet égard que la consultation des sites BitTorrent a diminué de près de moitié entre 2012 et 2014, au Royaume-Uni (voir ci-dessus).

Des intermédiaires invités à davantage de coopération

Autre piste passée en revue : celle des moteurs de recherche, qui sont perçus comme de véritables portes d’entrée vers les sites de piratage. Alors que Google a fait d’importantes concessions en acceptant de rétrograder certains sites jugés massivement contrefaisants, l’IFPI se montre plutôt déçue de ce changement : « L’offre légale ne profite guère de cette évolution, dans la mesure où les sites pirates qui apparaissaient initialement en tête des résultats sont remplacés par d’autres. »

L’institution se montre ainsi demandeuse de davantage d’efforts de la part des Yahoo, Bing & co. Les intermédiaires de la publicité et du paiement en ligne sont également invités à prendre des « mesures effectives », à l’image des chartes sur lesquelles travaille actuellement le ministère de la Culture. Même son de cloche du côté des applications diffusées par exemple sur l’AppStore et le PlayStore, et pour lesquelles l’IFPI aimerait encore une fois une coopération plus active de la part des géants du Net...

44 commentaires
Avatar de wawadou INpactien
Avatar de wawadouwawadou- 15/04/15 à 08:56:37

Euh, ils en demandent pas un peu trop la :transpi:

Avatar de detlef INpactien
Avatar de detlefdetlef- 15/04/15 à 08:57:22

Le blocage a prouvé son efficacité

je dirais plutôt que seul les offres légal ont eu un INpact sur le piratage ...

ce blocage a la c*n n’étant que DNS, des tutos sont dispo très facilement pour contourner le problème, donc même le casu de base qui DL sans trop savoir ce qu'il fait, peut sans difficulté le contourner

Avatar de Jhorblocks INpactien
Avatar de JhorblocksJhorblocks- 15/04/15 à 09:06:48

Même si on peut supposer que l'offre légale s'améliore, ils feront tout pour légitimer leurs actions contre le piratage pour en demander plus. Ils le disent eux-mêmes

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 15/04/15 à 09:08:15

Sans en dire davantage sur ce qui lui permet d’avancer un tel chiffre

Tout est dit.
 
Chiffres sortis d'un chapeau magique = conclusions sans aucune réalité = rapport direct à la poubelle.

  

detlef a écrit :

je dirais plutôt que seul les offres légal ont eu un INpact sur le piratage ...

Je dirais plutôt que la piètre qualité de la production musicale de cette année a réfréné les envies de piratage des gens, ou plutôt les envies d'écoute de musique des gens.

Avatar de dematbreizh Abonné
Avatar de dematbreizhdematbreizh- 15/04/15 à 09:11:16

« L’offre légale ne profite guère de cette évolution, dans la mesure où les sites pirates qui apparaissaient initialement en tête des résultats sont remplacés par d’autres. »
Surclasser l'offre légale ça s'appelle de la publicité, mon cher...

Avatar de manus Abonné
Avatar de manusmanus- 15/04/15 à 09:12:38

Comment ils peuvent vérifier le nombre de personne se connectant à un site bittorrent?

Avatar de Dr.Wily INpactien
Avatar de Dr.WilyDr.Wily- 15/04/15 à 09:13:05

dematbreizh a écrit :

« L’offre légale ne profite guère de cette évolution, dans la mesure où les sites pirates qui apparaissaient initialement en tête des résultats sont remplacés par d’autres. »
Surclasser l'offre légale ça s'appelle de la publicité, mon cher...

Oui mais présenté comme ça n'a pas l'air d'en être :D

Il veulent la faire à l'envers au moteurs de recherche...

Avatar de eliumnick INpactien
Avatar de eliumnickeliumnick- 15/04/15 à 09:14:40

manus a écrit :

Comment ils peuvent vérifier le nombre de personne se connectant à un site bittorrent?

Mais c'est facile. Ils utilisent le chapeau magique ^^

Avatar de Khamaï INpactien
Avatar de KhamaïKhamaï- 15/04/15 à 09:16:34

dematbreizh a écrit :

Surclasser l'offre légale ça s'appelle de la publicité, mon cher...

Mais c'est super cher tout ça. Je suis surtout étonné aujourd'hui qu'ils n'arrivent toujours pas à apparaitre devant. C'est quand même moche. ;)

Avatar de Zyami Abonné
Avatar de ZyamiZyami- 15/04/15 à 09:17:28

detlef a écrit :

je dirais plutôt que seul les offres légal ont eu un INpact sur le piratage ...

ce blocage a la c*n n’étant que DNS, des tutos sont dispo très facilement pour contourner le problème, donc même le casu de base qui DL sans trop savoir ce qu'il fait, peut sans difficulté le contourner

Oui ou encore le DDL, bref, toujours la même soupe qui est servi.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5