Yahoo veut vendre 1 à 3 Md$ d'actifs pour rassurer ses actionnaires

Pas glop, pas glop 9
image dediée
Crédits : Alija/iStock
Société

Yahoo n'est pas au meilleur de sa forme et son équipe dirigeante cherche le moyen de rassurer ses actionnaires et investisseurs. Parmi les pistes envisagées : la vente d'actifs immobiliers et de brevets pour 1 à 3 milliards de dollars.

La situation actuelle de Yahoo n'est pas très glorieuse. Les revenus de l'entreprise s'érodent trimestre après trimestre alors que ses coûts d'acquisition augmentent fortement, ce qui n'est guère bon pour ses marges. Parallèlement, les investissements de Yahoo, à l'exception de ceux faits du côté d'Alibaba, n'ont pas vraiment porté leurs fruits. En cumulant ces deux facteurs, les pertes nettes s'élèvent à 4,435 milliards de dollars au dernier trimestre.

La séparation avec Alibaba pose toujours problème

Les investisseurs de Yahoo militent donc en ce moment pour que la firme monétise du mieux possible ses actifs, espérant ainsi qu'elle pourra trouver une solution lui permettant de vendre sa participation au sein d'Alibaba. Celle-ci était évaluée au 31 décembre dernier à 31 milliards de dollars, mais les autorités fédérales américaines guettent le moindre mouvement pour réclamer des impôts sur cette gigantesque plus-value. En 2014, le fisc avait ainsi collecté 3,3 milliards de dollars lors de l'introduction en bourse du géant chinois.

En réponse à ces demandes, Yahoo avait dévoilé un plan visant à la séparation de ses activités dans deux groupes distincts. Celui-ci réclame 9 à 12 mois de travail avant de pouvoir être mis en œuvre, le temps de régler un certain nombre de questions, notamment avec les autorités financières américaines. La vente de ses parts dans Yahoo Japan, valant plusieurs milliards de dollars, est aussi évoquée. Mais en attendant, les actionnaires veulent du concret. 

Quelques milliards pour patienter

Lors de la Morgan Stanley Technology, Media and Telecom Conference, Ken Goldman, le directeur financier de Yahoo a pris la parole devant un parterre d'analystes, relate Reuters.  Le dirigeant explique que les brevets, les terrains, l'immobilier et « l'ensemble des activités ou des unités non essentielles » sont potentiellement concernés par une vente dans les mois à venir.

Il est à noter que cela ne serait pas la première fois que Yahoo monétiserait ses brevets. Sur les trois derniers exercices, les ventes et accords de licence lui ont déjà rapporté un peu plus de 600 millions de dollars. De quoi faire mieux qu'arrondir les fins de mois.

Au total, Yahoo espère ainsi faire entrer entre 1 et 3 milliards de dollars dans ses caisses, pourtant déjà bien remplies. L'ancien géant de la recherche en ligne dispose en effet de plus de 6 milliards de dollars de liquidités disponibles. Soit autant que Vivendi, actuellement en pleine boulimie d'achats.

Publiée le 04/03/2016 à 15:30
Kevin Hottot

Journaliste spécialisé dans l'univers du jeu vidéo. Passionné par le Dogecoin, le financement participatif. Ne se déplace jamais sans son poney.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...