[MàJ] Findus veut purger le web : une procédure bien cavalière

Hennit soit qui mal y pense 188

Mise à jour : Selon Big Browser (Le Monde), le compte Twitter de Findus France suspendu il y a peu était un faux. Les menaces de poursuites judiciaires pour les mèmes l'étaient donc tout autant. Le reste est par contre bien confirmé.

Secouée par la fameuse affaire des lasagnes contenant de la viande de cheval, la marque FIndus tente de laver sa réputation sur le Web nous annonce Europe 1. Notre confrère nous explique ainsi que la branche française du géant suédois a réalisé de nombreux coups de sabot sur la toile afin d'éviter le ramdam à son sujet.

Findus Twitter

Trot c'est trot 

Mais quelle mouche a donc piqué Findus ? À cheval sur ses principes, la marque de surgelés, numéro un en France, a décidé depuis quelques jours de sortir la cavalerie et de croiser le fer avec le web. Bien en selle, elle a ainsi suspendu son compte Twitter il y a quelques jours. Des messages s'expliquant sur la fameuse affaire étaient pourtant publiés sur ce compte. Qui plus est, la société n'a pas hésité à menacer de poursuites une dizaine de membres de Twitter pour avoir diffusé des mèmes sur l'affaire.

Findus devait-il pour autant en faire tout un foin et cravacher les membres de Twitter pour ces images souvent humoristiques ? De plus, le web étant ce qu'il est, vouloir contrôler ces mèmes est peine perdue. Les oeillères sur la toile sont bien inutiles. Quant à son compte Twitter, le cache des moteurs de recherche est là pour retrouver les messages que la marque souhaite dissimuler, comme le prouve notre capture d'écran faite à l'instant.

Mais ces actions bien cavalières ne se sont pas arrêtées là. La cavalcade contre le Web de Findus a ainsi touché Facebook. Muni de son harnais, la marque a semble-t-il nettoyé sa page officielle française. Aucun message sur la page n'est d'ailleurs visible depuis le mois de juillet dernier. La page officielle suédoise, elle, aborde bien le sujet toutefois, preuve qu'il n'est pas tabou.

Findus dans un steeple

Enfin, toujours selon Europe 1, Reputation Squad, une agence spécialisée dans l'e-réputation, a contacté au nom de Findus de nombreux médias français vendredi dernier afin de modifier certains titres d'articles. « Leur demande ? Changer "Findus" par "Viande de cheval" et donner à la marque le rôle de la "victime" » résume Europe 1.

Le but est donc clair : tout est fait pour que dans quelques années, Findus ne soit plus jamais associée à cette affaire. Une véritable course d'obstacles pour la marque. Nettoyer les écuries d'Augias n'est jamais simple, même accompagné de spécialistes. Faire la course avec les internautes est en effet peine perdue. 

Publiée le 20/02/2013 à 19:39
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...