PayPal arrête ses applications pour BlackBerry, Amazon et Windows Phone

Contraction 96
En bref
image dediée
Applications
Vincent Hermann

PayPal réduit le nombre de ses applications mobiles à seulement deux plateformes supportées. Les moutures pour Windows Phone, BlackBerry et Amazon ne seront plus disponibles à compter du 30 juin.

Si la concurrence exacerbée des plateformes mobiles a permis de faire profiter à bon nombre d’utilisateurs de smartphones et tablettes aux tarifs réduits, elle provoque actuellement une contraction chez une partie des éditeurs. PayPal fait partie de ceux-là, préférant se recentrer sur les systèmes mobiles les plus utilisés.

Pour des versions Android et iOS de meilleure qualité

La société va donc mettre fin à ses applications pour Windows Phone, BlackBerry et Amazon. À partir du 30 juin, les applications seront retirées des boutiques associées, sans espoir pour les utilisateurs de recevoir de prochaines mises à jour. PayPal annonce qu’il préfère se concentrer sur Android et iOS, conduisant à une hausse de qualité pour les applications qui y resteront. Les utilisateurs des autres plateformes lui en sauront gré.

Cette décision entraine des questions ainsi que plusieurs précisions. Ainsi, bien que l’application disparaisse de BlackBerry, Messenger garde sa capacité à réaliser des paiements via Paypal. Il s’agit d’un accord entre les deux entreprises qui reste actif et qui n’a pas vocation à s’arrêter, du moins dans l’immédiat.

Côté Amazon, la décision est un peu plus surprenante. On parle bien de la plateforme mobile que l’on trouve dans les produits Fire du géant de la vente en ligne, celle-là même qui est dérivée… d’Android. Les adaptations pour les applications ne sont pas légion. PayPal ne donnant aucune explication à son choix – même s’il semble avoir été « difficile » - on peut seulement imaginer que l’éditeur a choisi de trancher dans le vif pour se simplifier la vie.

Arrêt contre déclin

Quant à Windows Phone, c’est à nouveau une mauvaise nouvelle pour Microsoft, dont le système mobile semble se rétracter au point de disparaitre presque entièrement. Mais comme pour BlackBerry, cela ne signifie pas tout à fait la fin des paiements via le service. Les utilisateurs d’Outlook.com peuvent ainsi connecter le complément Paypal, qui pourra alors servir à réaliser des paiements depuis le client email.

Dans son communiqué, PayPal n’utilise par ailleurs pas le même langage pour annoncer d’un côté la fin des applications pour Amazon et BlackBerry, et de l’autre celle pour Windows Phone. Même si la date est identique pour les trois systèmes, l’éditeur parle bien d’arrêt pour les deux premières, mais de « déclin » pour la troisième. Plusieurs confrères, dont Neowin, ont posé la question sur ce choix sémantique, notamment pour savoir si PayPal ne travaillerait pas sur une application UWP pour Windows 10, mais PayPal n’a pas encore répondu.


chargement
Chargement des commentaires...