Canal+ détaille son partenariat avec Samsung et évoque sa stratégie multi-plateformes

Bientôt l'abonnement en ligne nu ? 26
En bref
image dediée
Reseaux Sociaux
David Legrand

Canal+ vient d'annoncer qu'il serait possible de s'abonner à ses chaînes directement depuis une TV Samsung. Alors que les contours de cette offre commencent à être connus, la question de l'évolution de la stratégie de distribution des chaînes du groupe se pose.

Hier, nous évoquions l'annonce d'un partenariat entre le groupe Canal+ et Samsung afin de distribuer directement les chaînes à péages sur les TV du fabricant coréen, sans décodeur. Depuis, un billet a été mis en ligne au sein de l'espace communautaire de Canal+ afin d'apporter quelques éléments complémentaires. De notre côté, nous avons pu obtenir quelques réponses sur plusieurs de nos interrogations. 

Abonnement Canal+/Canalsat chez Samsung : quelques limitations

Tout d'abord, commençons avec les TV compatibles. Il s'agit pour le moment uniquement des modèles 2015, comportant la lettre J dans leur référence, commercialisés à partir du 25 mars 2016. Nous avons néanmoins relevé pour le moment deux limitations.

La première est qu'il faut disposer de la mise à jour 1448.7 afin de trouver l'application pour l'installer au sein du Smart Hub. La seconde concerne une partie de la gamme, qui n'aura pas droit à cette fonctionnalité : « Le service est compatible avec 90% des modèles Smart TV de la gamme 2015. Pour des raisons techniques, il n'a pas pu être déployé sur les modèles SUHD » précisent les membres de l'équipe.

Au final, ce sont donc 26 modèles qui sont concernés : 

Si Frank Cadoret a vanté la plateforme logicielle unifiée mise en place par ses équipes à travers le temps, on notera néanmoins quelques limitations pour le moment puisque l'enregistrement et le timeshifting ne sont pas encore proposés. De plus, l'offre n'est actuellement accessible qu'en souscription. Ainsi, vous ne pouvez pas encore vous connecter si vous êtes abonnés via une autre plateforme.

Quelques petits bugs ont aussi été listés, mais « seront vite corrigés » promet-on, comme l'absence d'avance/retour sur les contenus à la demande, le choix de la langue pas disponible sur les contenus OTT (mais possible en TNT), l'absence de sous-titres sur les contenus à la demande, certaines chaînes pas encore accessibles en TNT, etc. 

Canal+/Canalsat partout : la transformation est en marche (mais prendra du temps)

Nous en avons profité pour demander à Canal+ si cette stratégie d'ouverture de l'abonnement à des tiers, hors des box des FAI, allait être étendue. En effet, on imagine que Samsung ne sera pas le seul à vouloir profiter d'un tel dispositif, et que les abonnés seraient heureux de pouvoir se passer du décodeur si leur TV ou un autre de leur équipement leur permet dans de bonnes conditions.

Et cette volonté semble bien en marche du côté du groupe qui nous indique être en train de « faire évoluer la structure d’offres et les plateformes sur lesquelles les offres seront distribuées. Notre ambition est de proposer le meilleur des programmes et du divertissement pour tous sur tous les terminaux ». La refonte des abonnements, attendue par beaucoup, semble donc continuer. Reste à voir sur quoi elle aboutira.

Cela va néanmoins se faire de manière progressive et l'on va sans doute avoir droit à d'autres annonces dans le courant de l'année, en fonction des accords qui pourront être trouvés. « Nous allons avec des priorités de lancement qui nous permettent de capitaliser sur les développements technologiques et R&D réalisés avec nos partenaires » nous précise-t-on du côté de la chaîne.

Cela signifie-t-il qu'Android TV et tvOS (Apple TV) sont concernés ? L'année dernière, la réponse était non. Aujourd'hui, on nous concède que cela est en réflexion, mais que pour le moment il n'y a « rien de défini ». Il faudra donc encore se contenter d'Air Play et Chromecast pour le moment.


chargement
Chargement des commentaires...