Le Japon fait ses adieux à Hitomi, son télescope spatial mort-né

Il s'est fait hara-kiri ? 81
En bref
image dediée
Crédits : JAXA
Nouvelle Techno
Sébastien Gavois

Le télescope spatial Hitomi est mal en point depuis maintenant un mois, et l'agence spatiale japonaise vient de lui donner le coup de grâce. Elle arrête en effet ses tentatives de récupération et se concentre sur l'étude des causes de cet incident.

Mi-février, le Japan Aerospace Exploration Agency (JAXA) mettait en orbite son télescope spatial à rayons X Hitomi (nom de code Astro-H). Si le début des opérations s'était déroulé sans problème, l'agence spatiale annonçait fin mars une « anomalie de communication ». Le problème est finalement plus grave que cela puisque le JAXA explique désormais qu'il « arrêtera les efforts visant à rétablir ASTRO-H et qu'elle se concentrera sur la recherche des causes d'anomalies ».

Pour rappel, le satellite semblait déjà bien mal en point fin mars. En effet, le Joint Space Operations Center (JSpOC) avait repéré des débris autour de Hitomi, laissant penser à une explosion ou à une collision avec un objet externe. Le JAXA annonçait pourtant avoir reçu des signaux provenant du satellite, avant d'annoncer désormais qu'il ne s'agissait finalement pas de données provenant de Hitomi.

Elle donne quelques détails supplémentaires sur l'avarie de son satellite : « Selon la plupart de nos analyses, y compris des simulations sur les mécanismes de séparation de l'objet, il est fort probable que les deux panneaux solaires se soient cassés au niveau de leur base, un endroit où ils sont vulnérables à la rotation ». Une information qui lui a été confirmée par d'autres organisations via des observations. Problème, sans panneaux solaires, point d'énergie pour faire fonctionner le satellite.

« Compte tenu de ces informations, nous avons déterminé que nous ne pouvons pas rétablir les fonctions d'ASTRO-H », explique le JAXA dans son dernier communiqué. Désormais, elle va analyser toutes les phases de conception, fabrication et vérification afin de trouver d'éventuelles causes à cet incident. 


chargement
Chargement des commentaires...