SFR rachète Altice Media Group et 49 % de NextRadioTV

Convergence, quand tu nous tiens 25
En bref
image dediée
Société
Kevin Hottot

SFR vient d'annoncer un important changement dans sa stratégie. L'opérateur au carré rouge va en effet prendre un virage serré dans les médias, en reprenant les 49 % de NextRadioTV acquis précédemment par Altice et en rachetant Altice Media Group France, propriétaire actuel de Libération et de L'Express.

L'offre SFR Presse présentée il y a deux semaines par l'opérateur n'était finalement qu'un début. L'opérateur au carré rouge compte pousser encore plus loin son incursion dans le domaine des médias, à grand renforts d'acquisitions. L'entreprise n'a toutefois pas eu à chercher très loin puisque sa maison mère, Altice disposait déjà de quelques éléments intéressants dans ce secteur d'activité. 

NextRadioTV en plat principal

SFR qui se veut désormais « incarner la convergence globale : télécom, media et publicité », va mettre le grappin sur l'ensemble des actifs d'Altice dans ce domaine, a-t-il annoncé aujourd'hui. Cela passe d'abord par la reprise de la participation minoritaire de 49% d'Altice N.V. au capital du groupe NextRadioTV, acquise en décembre 2015. La transaction valorise NextRadioTV à 741 millions d'euros.

Selon SFR il s'agirait du même tarif que celui payé par Altice N.V (la holding principale du groupe) en décembre 2015 pour l'entreprise, mais lors de l'OPA qui avait permis à Altice et à Alain Weill de prendre le contrôle de NextRadioTV, un montant plus proche de 600 millions d'euros était évoqué.

Par ce biais, SFR met la main sur des chaînes telles que BFMTV, RMC Découverte ou i24 News, et sur une participation minoritaire sur Numéro 23, mais aussi sur la radio RMC et des sites tels que 01net.com.

Altice Media Group France servi sur un plateau

SFR entre également « en négociations exclusives pour l’acquisition d’Altice Media Group France ». Des négociations dont l'issue est déjà certaine puisque ce groupe appartient intégralement à Altice N.V, l'actionnaire principal de Numericable-SFR. Peu de chance donc que l'affaire capote.

Cette entreprise est la pierre angulaire de l'offre SFR Presse annoncée il y a deux semaines par l'opérateur. Elle est en effet constituée du journal Libération et des magazines L'Express, L'Expansion, L'Etudiant ou encore Stratégies, qui font tous partie du bouquet vanté par la marque au carré rouge. En intégrant ces médias directement dans son organigramme, SFR pourrait légitimer l'application de la TVA presse à une partie du montant de ses forfaits mobiles (voir notre analyse), si elle se confirme.

Le « projet de transaction », valorise Altice Media Group France à 241 millions d’euros. Si l'on ajoute cette somme aux 363 millions d'euros nécessaires au rachat de 49 % de NextRadioTV, Altice N.V va toucher un coquet chèque de 604 millions d'euros de la part de sa filiale.

Un montant financé par « les ressources propres de SFR » et un crédit de 100 millions d'euros accordé par la maison-mère, qui en profitera certainement pour réduire le poids de la dette qui pèse sur ses épaules. Suite à cette transaction, le levier d'endettement de SFR atteindra 3,9x.

SFR tiendra aujourd'hui à 11h une conférence de presse en présence de Michel Combes et d'Alain Weill, dans laquelle l'opérateur devrait présenter plus en détail sa stratégie côté contenu.


chargement
Chargement des commentaires...