Orange Bank devrait arriver début 2017, avec une offre « disruptive » sur mobile

Du digitale pour la Finanse et la Bank 54
En bref
image dediée
Crédits : Neustockimages/iStock
Société
Sébastien Gavois

Orange et Groupama Banque ont trouvé un terrain d'entente pour que le premier croque 65 % du capital du second. Le fruit de cette union, baptisé Orange Bank, devrait arriver début 2017 avec « une offre bancaire inédite, 100% mobile ».

Au début de l'année, Orange entrait en négociations exclusives avec Groupama Banque afin de racheter 65 % de son capital. Les discussions ont été plus fructueuses qu'avec Bouygues Telecom puisque cela débouche sur « un accord visant à développer une offre bancaire inédite », comme l'annonce Orange.

Un accord a été trouvé, la finalisation attendue pour le 3e trimestre

Au terme de cette transaction, Orange détiendra comme prévu 65 % du capital de Groupama Banque, tandis que Groupama conservera les 35 % restants. Comme toujours en pareille situation, ce rachat est soumis à l'obtention d'un feu vert de la part des autorités de contrôles concernées. La finalisation de cette transaction est attendue pour le troisième trimestre 2016.

Le but de cette association reste le même que ce qui avait été annoncé en janvier :  proposer « l’essentiel des services bancaires via une expérience client mobile et digitale unique ». Cela comprendra aussi bien la gestion d'un compte courant, l’épargne et le crédit que l’assurance et le paiement.

Une offre « disruptive »... dont on ne connait pas les tenants et aboutissants

Les deux protagonistes vont donc s'associer afin d'offrir « une offre bancaire disruptive » selon le directeur général de Groupama, Thierry Martel. À terme, les deux sociétés espèrent atteindre deux millions de clients en France, contre un peu plus d'un demi-million actuellement pour Groupama Banque. Par contre, pour les détails de l'offre bancaire et les tarifs, on repassera...

D'un côté on a donc Groupama Banque déjà installée depuis plusieurs années, mais avec un nombre de clients qui a tendance à décroitre légèrement sur les dernières années, et de l'autre Orange qui dispose d'une base de plusieurs dizaines de millions de clients sur le fixe et le mobile. L'idée est donc d'en pousser certains à sauter le pas.

Après Orange Cash pour payer sur mobile et Orange Finanse en Pologne, Orange Bank devrait donc débarquer début 2017 si tout va bien. Elle sera commercialisée sous cette appellation par Orange en France pour commencer, puis en Espagne et en Belgique, tandis qu'elle sera proposée sous le nom Groupama dans le réseau de distribution de l'assureur.


chargement
Chargement des commentaires...