Android N : la 2e Developer Preview amène le support de Vulkan

Et des raccourcis à la 3D Touch 11
En bref
image dediée
Crédits : juniorbeep/iStock
OS
Guénaël Pépin

Plus d'un mois après la première préversion pour développeurs, la seconde version de test d'Android N est désormais disponible. Elle ajoute le support de l'API graphique Vulkan et de raccourcis vers des actions sur le lanceur d'applications.

La nouvelle Developer Preview d'Android N est en ligne. Google vient de mettre à disposition la seconde version de test pour les développeurs, un mois après la première. Elle amène tout un lot de nouveautés, moins visibles que lors de la première préversion. Pour rappel, Android N apporte de nombreuses modifications, dont l'arrivée d'un mode multi-fenêtres, de nouvelles fonctions pour les notifications ou encore une meilleure gestion de l'énergie en veille.

Vulkan intégré nativement au système

La principale nouveauté de cette mise à jour est l'intégration native de Vulkan sur Android N, une API graphique bas niveau disponible sur un large éventail de systèmes d'exploitation, conçue pour les applications gourmandes en puissance (voir notre analyse). Elle est conçue par le Khronos Group, qui réunit des ténors de l'industrie, dont Google.

L'API était déjà utilisable sur Android 6.0, notamment sur la gamme Shield de NVIDIA et le Galaxy S7 de Samsung. Sur Android N, Vulkan est utilisable sur les terminaux qui le supportent, y compris les Nexus 5X et 6P. Pour débuter, Google a mis en ligne une documentation et quelques exemples à destination des développeurs.

Des raccourcis sur le Launcher et de nouveaux emojis

Autre nouveauté intéressante, l'ajout de raccourcis vers des actions dans le lanceur d'applications. Désormais, via un geste sur l'icône de l'application, l'utilisateur peut accéder jusqu'à cinq raccourcis « dynamiques ». Il s'agit par exemple d'envoyer un message à son meilleur ami ou jouer le prochain épisode d'une série dans un lecteur vidéo.

Cette fonction rappelle évidemment les liens sur les applications sur iOS, activables via un appui fort avec 3D Touch. L'innovation de Google sur la question est qu'en glissant une icône sur son lanceur, l'utilisateur peut créer une icône persistante vers l'action voulue.

Dans cette préversion, l'entreprise a aussi ajouté le support des emojis d'Unicode 9.0, qui doit être publié en juin. L'occasion pour Google de revoir leur apparence. « Nous présentons un nouveau design pour les emojis de personnes, qui s'écarte de notre look générique en faveur d'un design plus humain » affirme l'entreprise, qui introduit notamment le support des teintes de peau.

Android N Emojis Unicode 9.0

Enfin, des améliorations ont été apportées aux API liées au multi-fenêtres (qui permet maintenant de préciser une taille minimale), aux notifications et à d'autres aspects plus mineurs du système.

Comment installer Android N sur vos appareils ?

Cette deuxième Developer Preview est disponible pour les derniers terminaux Nexus (Nexus 6, Nexus 5X, Nexus 6P, Nexus 9), la tablette Pixel C et les appareils General Mobile 4G (du programme Android One). Google précise que la mise à jour pour le Nexus Player doit arriver avec quelques jours de décalage, alors que l'entreprise promettait une disponibilité pour tous dans les 24 heures à l'annonce de la première préversion.

Le système est installable en quelques clics à partir de l'Android Beta Program, lancé avec Android N. Il suffit de se rendre sur le site, de s'identifier et de cliquer sur « Enregistrer l'appareil » pour inscrire un terminal. Quelques secondes plus tard, une notification de mise à jour doit apparaître sur l'appareil concerné. L'avantage de cette méthode est qu'elle permet de conserver les applications et documents déjà présents.

Le retour à la version stable d'Android (Marshmallow) est simple lui aussi : il suffit de désinscrire le terminal du programme. Une notification y est immédiatement envoyée pour télécharger la dernière mouture d'Android 6.0.

Attention tout de même : si l'essai de la Developer Preview via cette fonction permet de conserver les applications et données, la réinstallation de Marshmallow supprime bien tout le contenu du terminal. Une nouvelle fois, rappelons qu'il s'agit d'une version de test destinée aux développeurs, qui n'est pas conçue pour l'usage au quotidien. Elle est à utiliser à vos risques et périls.


chargement
Chargement des commentaires...