Windows 10 : la mise à jour cumulative 10586.218 corrige de nombreux problèmes

Et pour tous les appareils 82
En bref
image dediée
OS
Vincent Hermann

Microsoft a déployé cette nuit pour l’ensemble des appareils sous Windows 10 une nouvelle mise à jour cumulative. De nombreux petits problèmes ont été résolus et une amélioration globale de fiabilité est à noter pour un certain nombre de composants.

Estampillée 10586.218, cette nouvelle mise à jour ne se destine qu’à ceux qui ont la version stable du système. Pour une fois, elle ne concerne donc pas les testeurs du programme Insider, qui eux s’occupent le plus souvent des nouveautés apportées par la branche de développement Redstone. Ceux qui se servent du Windows 10 classique (branche principale Threshold) reçoivent de leur côté des mises à jour cumulatives comprenant de longues listes de corrections, y compris de sécurité.

Des améliorations générales de fiabilité

La nouvelle venue est récupérable aussi bien sur les ordinateurs que sur les tablettes et smartphones. La liste des corrections est donc globale, avec une amélioration de la fiabilité pour des composants tels qu’Internet Explorer 11, le Wi-Fi, l’ouverture de session, la gestion du Bluetooth, la lecture vidéo, les applications de cartographie, l’USB, Explorer ou encore le Narrateur. Malheureusement, si Microsoft publie la liste des éléments concernés, aucune indication plus précise n’est donnée.

Quelques problèmes plus spécifiques sont tout de même abordés. Par exemple, certains périphériques USB ne voulaient plus fonctionner jusqu’à ce que la machine soit redémarrée. Autre souci du même acabit, la découverte des imprimantes ne se faisait pas avec tous les modèles quand la machine sortait de veille. Citons également des problèmes réglés avec l’écran verrouillé, certains délais anormaux durant l’extinction, des vignettes dynamiques qui ne se mettent pas à jour, la reconnaissance faciale, Cortana ou encore l’achat d’applications dans le Store.

Davantage pour Windows 10 Mobile

Puisque la nouvelle version est également disponible pour Windows 10 Mobile, les smartphones ont droit eux aussi à des corrections spécifiques. La plus importante permet de restaurer enfin la boite de messagerie visuelle en cas de présence de deux cartes SIM. La messagerie visuelle permet pour rappel de ne plus avoir à appeler le répondeur, le système récupérant directement les messages pour les faire apparaître comme des objets consultables à volonté.

Voici une liste des autres apports sur les smartphones :

  • Des connexions plus fiables pour les périphériques Bluetooth
  • Un problème qui provoquait parfois la coupure du son dans Groove et d’autres applications quand l’écran s’éteignait
  • Le Store ne bloque plus sur l’installation ou la mise à jour de certaines applications
  • Certaines vignettes n’affichaient plus de contenu après la migration depuis Windows Phone 8.1
  • Idem, après une migration, certains smartphones n’étaient plus reconnus lorsqu’ils étaient branchés en USB sur un PC
  • Des améliorations pour la lecture des SMS par Cortana
  • Un paramétrage plus simple de la tranche horaire où l’utilisateur ne souhaite pas être dérangé

Mention spéciale pour Edge qui gagne de son côté plusieurs fonctionnalités et options. L’utilisateur pourra ainsi rendre obligatoire l’apparition d’une confirmation avant qu’un téléchargement ne commence. Les transferts pourront par ailleurs se faire en arrière-plan. Enfin, un souci qui empêchait parfois des liens de s’ouvrir depuis une autre application a été résolu.

Un poids variable

Comme toujours dans le cadre de ces mises à jour cumulatives, elles se récupèrent depuis Windows Update. Sur Windows 10 Mobile, il n’y a pas besoin de validation par les opérateurs ou les constructeurs. Le poids du téléchargement dépend par ailleurs des mises à jour déjà effectuées avant, puisqu’elle reprend « à blanc » l’ensemble des mises à jour sorties depuis la dernière évolution majeure du système, soit la version 1511 de novembre dernier.

Pour rappel, ces mises à jour pour la mouture 10586 continueront jusqu’à la prochaine itération majeure, prévue normalement pour juillet.


chargement
Chargement des commentaires...