Outlook.com : Microsoft prépare une version Premium aux fonctionnalités enrichies

En cadeau pour les abonnés Office 365 ? 43
En bref
image dediée
Services
Vincent Hermann

Microsoft travaille actuellement sur une nouvelle version Premium de son webmail Outlook.com. Il n'y aurait plus seulement suppression des publicités, mais également des fonctionnalités exclusives. La tarification envisagée serait de 3,99 dollars mois, même si des aménagements semblent déjà prévus.

Outlook.com est le nom donné par Microsoft à son ancien service Hotmail. Pas nécessairement la meilleure décision d’ailleurs, tant le webmail, surtout prévu pour le grand public, se retrouve affublé d’un nom de produit normalement dévolu aux professionnels. Pour autant, il ne manque ni de fonctionnalités bien senties, ni globalement de qualités, avec une interface propre, réactive et des ajouts avec le temps plutôt bien pensés.

Microsoft propose une version payante depuis des années, mais centrée uniquement sur la suppression des publicités. Selon Thurrott.com, une nouvelle formule Premium à 3,99 dollars par mois est envisagée. Pour ce prix, on retrouve bien sûr les publicités supprimées, mais également de nouveaux avantages : cinq adresses email personnalisables, des fonctionnalités supplémentaires pour les partages de calendriers et de contact, le partage des relations à travers des domaines personnalisés ou encore l’accès au nouveau Outlook.com. On remarquera que l'information suit la rumeur de février dernier.

On sait que le produit est en préparation car une inscription à son test était encore proposée il y a peu. Même si le tarif peut en rebuter plus d’un, Microsoft réfléchirait également à plusieurs aménagements pour en vanter les mérites. Par exemple, la première année serait gratuite, ce qui paraît être une réduction conséquente. Par ailleurs, et de manière assez logique, les abonnés Office 365 recevraient automatiquement cette formule Premium, renforçant encore le pouvoir d’attraction du service. Une inclusion qui semble bien confirmée, si l'on en croit l'un des testeurs.

Il ne manque finalement plus qu’une annonce officielle pour concrétiser le service.


chargement
Chargement des commentaires...