Freebox Server 3.3.1 : une dizaine de bugs en moins, dont celui sur Let's Encrypt

Et sinon, il en reste combien encore à combler ? 29
En bref
image dediée
FAI
Sébastien Gavois

La mise à jour 3.3.1 de Freebox OS apporte une nouveauté pour la gestion du serveur VPN et corrige surtout de nombreux bugs, dont celui qui empêchait d'utiliser des sous-domaines trop longs avec Let's Encrypt.

Free vient de déployer une nouvelle mise à jour estampillée 3.3.1 pour le boîtier Server de la Freebox Révolution et de la Freebox mini 4K. Comme son numéro de version le laisse penser, il s'agit d'une mouture assez mineure en terme de nouveautés.

En effet, le seul ajout concerne le serveur VPN qui peut désormais fonctionner en mode certificat en IKEv2, ce qui le rend « désormais compatible avec Windows 7/8/10 (client natif), iOS/Mac OS et Android (appli Strongswan) » explique le fournisseur d'accès Internet.

Pour le reste, il ne s'agit que de corrections de bugs, une dizaine en tout. Sont concernés depuis la mise à jour 3.3.0 : la lecture en mode Flash des chaines de TV impossible depuis l'interface Freebox OS, le problème du transfert de fichiers via un glisser/déposer entre le PC et Freebox OS, le serveur FTP inutilisable (à cause d'un problème de port) et le souci avec le serveur FTP local en SSL uniquement. 

D'autres bugs plus anciens sont également éradiqués. C'est notamment le cas de la limite de vitesse non fonctionnelle en HTTPS et de l'assistant DomainWizard qui n'était pas accessible en mode bridge. Enfin, le bug que nous avions détecté avec un sous-domaine trop long pour générer un certificat Let's Encrypt (Freebox OS 3.3) est désormais de l'histoire ancienne. 

Comme toujours, il suffit de redémarrer le boîtier Server de sa Freebox pour installer la mise à jour. 


chargement
Chargement des commentaires...